Éducation et spiritualité 2 : prendre soin et mobiliser les ressources

Spiritualité définitions Spiritualité et spiritualités La courbe de la vulnérabilité sépare l’espace-temps en deux : sous la courbe nous avons la vulnérabilité, en dessus ce que nous appelons suite à Amartya Sen la « capabilité », l’ensemble des capacités d’un individu. La « capabilité » résume donc les facultés (réelles et potentielles) d’une personne, sa vulnérabilité ses besoins. La « capabilité »,…

Une spiritualité bonne et bienveillante – Prolongement

De multiples discussions m’amènent à compléter ce que j’ai écrit sur une spiritualité bonne et bienveillante. Je remercie mes interlocuteurs qui m’ont permis d’avancer dans mes réflexions. Une spiritualité bonne et bienveillante : –         rappelle la dignité humaine, l’être humain en tant que personne unique, et cela d’une manière inconditionnelle, au-delà de tous les problèmes…

Le handicap (sévère) et la théologie négative

Une voie de la théologie nous offre des pistes pour sortir de l’impasse d’une théologie affirmative qui, pour être « guérie », renvoie la personne en situation de handicap à son propre handicap et à sa seule foi, au handicap au premier degré, à ses vulnérabilités physiques, psychiques et mentales. La tradition parle, malheureusement, de « théologie négative » ;…

Une spiritualité bonne et bienveillante – Quelques critères

Spiritualité et spiritualités Suite à mes recherches sur la spiritualité dans les institutions sociales, puis le colloque sur la spiritualité à Kappel je propose quelques critères pour distinguer ce qu’on peut qualifier de spiritualité bonne et bienveillante, sans aucun jugement du contenu que celle-ci défend. Une spiritualité bonne et bienveillante –          rappelle la dignité humaine,…

« Je suis handicapé »

2ème article de la série On m’appelle handicapé Je suis donc handicapé. Reprenons cette phrase ; qu’est-ce qu’elle veut dire ? Il y a le terme « handicapé », qui vient de l’anglais « handicap », – l’anglais n’utilise d’ailleurs plus ce terme, il parle de « disability », terme à l’origine français, c’est intéressant, cette inversion, n’est-ce pas ? -, « hand in the…

Comment parler d’éducation quand on accompagne des adultes ? ou « L’éducation des éducateurs »

Nous manquent les mots, en conséquence aussi les concepts, pour parler de « l’acte éducatif » dans l’accompagnement des personnes mentalement handicapées adultes. Comment peut-on parler d’éducation quand on accompagne des adultes ? Qui est à éduquer, à « conduire dehors », en une situation où celui qui est accompagné est ce qu’il est, trisomique, polyhandicapé, psychotique ou sourd-muet ? En…

La condition humaine et le handicap (définition)

« La condition[1] humaine » et « être en situation de handicap » sont des concepts proches. Les deux font référence d’une part à un état naturel de l’être humain, – ce qu’il est biologiquement et ce qu’il devient physiquement (tout « handicap » est en principe physique, aussi les handicaps sensoriels et les handicaps mentaux – « les enfants intellectuellement retardés », comme…

Les « capabilités » selon Martha Nussbaum

Amartya Sen parle de « capabilité », l’ensemble des fonctionnements potentiellement accessibles à une personne, que ceux-ci soient réalisés ou non. Martha Nussbaum à son tour, suite au travaux d’Amartya Sen, parle de « capabilités humaines » au pluriel, « what people actually are able to do and to be, in a way informed by an intuitive idea of a…

Cette humanité qui nous précède …

Il y a des raisons philosophiques et théologiques pour défendre l’humanité de tout humain, voire la personnalité de tout humain[1] (Spaemann ; Zzizek). Elles sont notamment liées à la question du fondement. Si humanité et personnalité de tout humain ne sont pas données a priori, il faut les justifier. Toute justification a besoin de critères. Ceux-ci…

Sont-ils différents ?

« Maman, qu’est-ce qu’il a, le monsieur ? ». La question bien connue posée par l’enfant à sa maman devant une personne handicapée suscite souvent une réponse qu’on pourrait aussi qualifier de classique : « Ne regarde pas, il est différent. » Sont-ils vraiment différents ? Et si oui, est-ce une différence quantitative ou qualitative, c’est-à-dire une différence de degré de caractéristiques…

John Rawls, La justice comme équité

« La justice comme équité »[1] « La justice comme équité envisage les citoyens comme des personnes engagées dans la coopération sociale, et comme pleinement capables de remplir ce rôle pendant toute leur vie. «  p. 39 Encore une fois, que faire des personnes malades ou handicapées, avec une capacité réduite de « remplir ce rôle pendant toute leur…

Capabilité, sans vulnérabilité

Nous avons vu que l’éducatif, par opposition au médical et aux soins, mise davantage sur la capabilité et moins sur la vulnérabilité des personnes qui lui sont confiées. L’approche CIF, Classification Internationale du Fonctionnement, de la Santé et du Handicap, n’est donc qu’une réponse partielle aux observations, demandes et revendications du social et du socio-politique…

Vulnérabilité et capabilité : handicap, quand on pense « déficit » – et la CIF (Classification Internationale du Fonctionnement, de la Santé et du Handicap) ?

Qu’est-ce qui se passe lors d’une première confrontation entre une personne dite « handicapée » et une personne dite « bien portante » ? D’habitude, cette dernière va d’abord voir ou percevoir le handicap et juger la personne en face à partir de ce qu’elle voit. La relation se définira à partir du « handicap de la personne handicapée », de…

Vulnérabilité et capabilité : quand il y a différence – le handicap

La vulnérabilité des personnes en situation de handicap est plus grande, leur vie est plus précaire, c’est une évidence : vulnérabilités physiques, corporelles, sensorielles, troubles psychiques, déficits cognitifs et intellectuels, vieillesse, maladies associées, etc.  Ce qui est surmontable pour une personnes « bien portantes » peut constituer un obstacle insurmontable pour quelqu’un touché par une « déficience », une…