« Le désir ne manque de rien, il ne manque pas de son objet. C’est plutôt le sujet qui manque au désir, ou le désir qui manque de sujet fixe ; il n’y a de sujet fixe que par la répression. » (G. Deleuze et F. Guattari)

"... quand on réduit la production désirante à une production de fantasme, on se contente de tirer toutes les conséquences du principe idéaliste qui définit le désir comme manque, et non pas comme production ...Si le désir produit, il produit du réel. Si le désir est producteur, il ne … Lire la suite