La « capabilité »

Les « capabilités » selon Martha Nussbaum

L’approche que j’ai retenue se concentre sur notre « capabilité » de réaliser les fonctionnements valorisés dont est faite notre existence, et, plus généralement, sur notre liberté de promouvoir les objectifs que nous avons des raisons de valoriser.

Amartya Sen, Repenser l’inégalité

 

Note du traducteur :

 

La mot capability existe en anglais …et signifie « capacité », « aptitude », « possibilité », etc. Chez Amartya Sen, il prend un sens très précis : l’ensemble des modes de fonctionnement humain qui sont potentiellement accessibles à une personne, qu’elle les exerce ou non. Il est d’usage d’exprimer ce concept en français par le néologisme « capabilité ».

« L’homme capable »

Une … caractéristique de la pensée de Ricoeur est l’accent porté dans ses recherches sur la thématique de « l’homme capable ». Ce qui est d’abord constitutif du soi, ce sont ses diverses capacités, que Ricoeur regroupe sous la catégorie générale de l’agir …

La saisie réflexive de soi est à chaque fois contemporaine de l’expérience d’un « je peux » sous une forme spécifique :

pouvoir dire, pouvoir faire, pouvoir raconter et se raconter, pouvoir de se tenir soi-même comme l’auteur de ses propres actes.

Le soi n’est donc pas autre chose que le qui de l’action (sous ses différentes formes) approché réflexivement et par le détour de l’analyse.

Nathalie Maillard Romagnoli, Autonomie et vulnérabilité

kap – (i.-e.)      prendre

Print Friendly, PDF & Email

Une réflexion au sujet de « La « capabilité » »

  1. Ping : Marc 6,30-34 (Mc 6,30-34) Le « leadership » chez Marc - Commentaire, exégèse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.