L’institution totale (ou totalitaire) – Définition (Erving Goffman)

Erving Goffman ; Asiles ; Etudes sur la condition sociale des malades mentaux et autres reclus ; Editions de Minuit , Paris 1968

« On peut définir une institution totalitaire (total institution) comme un lieu de résidence et de travail où un grand nombre d’individus, placés dans la même situation, coupés du monde extérieur pour une période relativement longue, mènent ensemble une vie recluse dont les modalités sont explicitement et minutieusement réglées. » (p. 41)

« C’est une caractéristique fondamentale des sociétés modernes que l’individu dorme, se distraie et travaille en des endroits différents, avec des partenaires différents, sous des autorités différentes, sans que cette diversité d’appartenance relève d’un plan d’ensemble. Les institutions totalitaires, au contraire, brisent les frontières qui séparent ordinairement ces trois champs d’activité ; c’est même là une de leurs caractéristiques essentielles. » (p. 47)

« Le caractéristique essentiel des institutions totalitaires est qu’elles appliquent à l’homme un traitement collectif conforme à un système d’organisation bureaucratique qui prend en charge tous ses besoins, quelles que soient en l’occurrence la nécessité ou l’efficacité de ce système. » (p. 48)

Print Friendly

Une réflexion au sujet de « L’institution totale (ou totalitaire) – Définition (Erving Goffman) »

  1. Ping : L'hypothèse de continuité entre situations normales et situations extrêmes - Blog éthique des affaires

Laisser un commentaire