Le non-événement de Pâques est l’événement ; c’est le vide qui fait sens – Considérations sur le miracle de la résurrection

Une confession de la foi Suite d’un échange profond avec Paul Schorer sur la virginité de Marie et l’invitation adressée à notre Église (EERV Église évangélique réformée du canton de Vaud) par Jacques-André Haury à mettre une statue de Marie sur un socle vide (!) à la cathédrale de Lausanne. Quel plaisir, cher Paul, de…

Marie protestant – Échange avec Paul Schorer sur la virginité de Marie, les miracles et la résurrection

Suite à mes réactions à l’interpellation de Jacques-André Haury de mettre une statue de Marie à la cathédrale de Lausanne Le débat se poursuit : Le non-événement de Pâques est l’événement ; c’est le vide qui fait sens – Considérations sur le miracle de la résurrection (une confession de la foi) Je te remercie, cher…

Pâques, résurrection inscrite dans la croix (mort et résurrection, méditation avec le Psaume 22 et Matthieu 27,46)

« Eli – Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as tu abandonné, pourquoi m’as-tu délié et déchargé1 ? (Matthieu 27,46) Fortifié ? Loin de mon salut ? … Je crie de jour, tu ne réponds pas ; la nuit, pas de silence en moi ! Toi, sacré – le saint, tu habites les louanges. » (Psaume 22,2-4) Et André Chouraqui dit : « C’est parce…

Matthieu 17,1-9(13) (Mt 17,1-9) – Transfiguration : être métamorphosé pour rayonner ce qu’on est profondément (commentaire, pistes exégétiques et homilétiques)

Voir aussi la transfiguration selon l’évangile de Marc et des textes sur la transfiguration en général Il s’agit de « métamorphose » (v. 2), du grec meta-, entre, avec, après, en conséquence, élément qui exprime la succession, le changement, la participation et de morphè, « Gestalt », forme, apparition, extérieur, image, aspect, qualité Le dictionnaire culturel en lange française…

Matthieu 5,3-12 (Mt 5,3-12) – « En marche », les béatitudes, pour que les hommes et les choses changent (commentaire, pistes exégétiques et homilétiques)

(avec la TOB (Traduction œcuménique de la Bible) ; André Chouraqui ; Matyah, Evangile selon Matthieu ; JClattès, 1992 ; Pierre Bonnard, L’Évangile selon Saint Matthieu, Labor et Fides, Genève 1982) Les béatitudes !? (Mt 5,3-12) « Heureux … », dit la TOB (Traduction oecuménique de la Bible), « selig » en allemand, et avec elle les bibles que je connaisse1, toutes…

« Le salut est hors Église » – « Accueil radical et Inclusion » (Armin Kressmann)

Le salut est hors Église ; l’Église existe pour que cette promesse se réalise aussi. Le salut passe par les « idiotaï »10 ; ce n’est que dans notre « idiotitude » que Dieu, en Jésus Christ, peut nous sauver, nous, gens d’Église aussi. L’appel qui nous est adressé est de devenir ce que nous sommes fondamentalement devant Dieu, des « idiots », des personnes « quelconques », comme Pierre et Jean en Actes 4, « ni Juif, ni Grec ; ni esclave, ni homme libre ; ni homme, ni femme ; car tous, vous n’êtes qu’un en Jésus Christ ».

Luc 10,25-28 (Lc 10,25-28) – Le double commandement d’amour (commentaire, notes exégétiques et homilétiques) ; Le Samaritain, Marthe et Marie

(avec la TOB, Traduction Œcuménique de la Bible, Cerf, Paris 2012 ; André Chouraqui, Loucas, Evangile selon Luc, JClattès, 1993 ; François Bovon, L’évangile selon saint Luc, Commentaire du Nouveau Testament IIIb, Labor et Fides, Genève 1991) Contexte Contexte biblique : l’envoi des disciples, Luc 10,1-9(11) et le révélation au « petits », Luc 10,21-24, François Bovon parle du « partage…

Luc 4,1-13 (Lc 4,1-13) – Carême – Le temps de la passion ou de la tentation : Qu’est-ce qui vous tente ? (commentaire)

Voici une première réaction : Tentations : très vite, à la première lecture déjà, on se rend compte qu’il « ne s’agit pas de chocolats », mais de quelque chose de plus profond, d’une épreuve, d’un test de la personne et de sa qualité en soi. Ici le diable, celui qui divise, – même figure que le Satan…

Devenir apprentis du regard du Christ (miracle de guérison Marc 5,1-20)

Considérations sur les miracles Que nous apprennent les personnes en situation de handicap sur nos handicaps et notre rapport au handicap ? La condition chrétienne veut dire être en situation de handicap : devant la croix, la mienne et celle de l’autre, et les questions qu’elle pose, nous sommes renvoyés au tombeau vide. Quand des obstacles s’imposent…

L’évangile selon Marc (Mc 8-10) – Structure et commentaire : «ecce homo » – « Voici l’homme »

Dénomination des péricopes1 selon la TOB (Traduction oecuménique de la bible, cerf 2012). Chapitres 1 à 8 : « L’Évangile de Jésus Christ, Fils de Dieu » (Mc 1,1), « l’Évangile de Dieu » (1,14) ou « l’Évangile » (1,15), – la bonne nouvelle -, décrit par le parcours de Jésus de Nazareth à travers son pays (la « Galilée »), la vie avec…

EERV, Église évangélique réformée du canton de Vaud – Une Église juste ne suffit pas

L’Église vaudoise, l’EERV – Église évangélique réformée du canton de Vaud, est en crise … Tant mieux ; ce n’est que dans la crise que l’Église peut être Église, communauté de recherche de ce qui la dépasse et que nous appelons règne ou royaume de Dieu. Si seulement il n’y avait pas qui en souffrent personnellement,…

Actes 2,1-4(13), notes exégétiques et homilétiques : « Pentecôte – Le fracas d’une révolution douce »

(avec Daniel Marguerat ; Les actes des Apôtres (1-12) ; Labor et Fides, Genève 2007) Avec l’Ascension passage du temps de Jésus au temps de l’Eglise. L’irruption de l’Esprit comme événement déclencheur et fondateur de la première prédication apostolique (le discours de Pierre ; 2,14-36) Le don de l’Esprit à l’origine de la foi. Deux scènes : v.1-4 L’action…

La rentrée 2014, avec l’évangile selon Matthieu (Mt 18) – Le contexte biblique

Dans nos Églises, pour chaque dimanche, nous est proposé un passage d’un des quatre évangiles1 (selon ce qui s’appelle un lectionnaire). En cette année-ci2, nous lisons l’évangile selon Matthieu. Pour l’Église évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) cela donne : 7.9.14 Évangile selon Matthieu, chapitre 18, versets 15 à 20 (Mt 18,15-20) 14.9. Mt 18,21-35 21.9.…

Le clown est fondamentaliste

Le clown, figure de l’autre en soi-même Vie&Liturgie, no. 99, mai 2014, p.6ss ; troisième partie Le clown est fondamentaliste au-delà de tout fondamentalisme. Il naît et fait naître, constamment ; c’est ainsi qu’il s’épuise ; on pourrait l’appeler « kénose ». Il s’y ressource aussi. Dans son humanité, il est divin. Le clown n’est jamais clown ; ou toujours.…