Dieu n’est pas toujours Dieu

« Dieu », dans la bible, n’est pas toujours Dieu ; le même est un autre ;

parfois il est « Dieux » (« elohims », Seigneurs, un pluriel, Dieu, notre Dieu parmi les divinités multiples, l’argent par exemple, « mammon »), loi et religions : obéissance,

parfois « Dieu, mon Dieu » (« adonaï », SEIGNEUR… inprononçable unique), foi et conviction intime : conscience, personnelle et universelle, au-delà des religions.

Le premier exige d’Abraham de sacrifier son fils, ce qui est immoral, nous le savons tous ; le second l’en retient, ce qui est juste, nous le savons aussi, sans forcément intervenir.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.