Genèse 32,23-33 La lutte de Jacob – Trauma et crise de vie, quand l’homme devient lui-même ; notes exégétiques et homilétiques

(avec la TOB (Traduction œcuménique de la Bible) ; André Chouraqui, Entête (La Genèse), JClattès, 1992) Dans le « fleuve » (le « Yabboq ») de l’histoire de vie de Jacob cet épisode traumatique fait irruption, d’une manière inévitable et incontournable, la lutte avec l’autre, – l’homme, lui-même, son humanité, un autre, son autre, l’alter ego, ou Dieu lui-même. Jacob…

Luc 5,1-11 ; notes exégétiques et homilétiques : Le regard qui appelle, le regard qui guérit

(avec la Traduction œcuménique de la Bible (TOB) ; André Chouraqui ; Loucas, Evangile selon Luc ; JClattès, 1993 ; François Bovon ; L’évangile selon saint Luc ; Commentaire du Nouveau Testament IIIa, Labor et Fides, Genève 1991) La vocation des premiers disciples[1] Comment prendre le large, traverser l’eau sans couler, sans s’enfoncer ? En prenant la barque En suivant…

Une théologie à la lumière de « facebook » et « facebook » à l’épreuve de la théologie ?

Peut-on faire de la théologie à la lumière de « facebook », et « facebook » à la lumière de la théologie, ne devrait-on même pas le faire, en tant que théologiens, en cette époque où « tout le monde » se met sur les « réseaux sociaux », que d’ailleurs l’Église (pré)figure à sa manière depuis longtemps : décliner ses rôles et fonctions…

Significations du handicap mental – Faire étape 4 : Pour l’éthique théologique la condition humaine est condition handicapée assumée

Quel Dieu, quand il n’y a pas de miracle ? Comment lire les miracles quand il n’y a pas de miracle ?  Quelle théologique quand il n’y a pas de miracle ? Quelle médecine quand il n’y a pas de guérison ? Une éthique aux limites de l’éthique, – quand l’éthique est au bout de l’éthique, et la médecine…

Éducation et spiritualité 4 : Qui suis-je ? Un autre ? « Unité personnelle transductive »

Spiritualité définitions Spiritualité et spiritualités « Grandir » et « diminuer » reflètent en soi déjà une certaine vision de la vie ; c’est le physique (le bio) qui s’impose aux autres dimensions de l’être. On pourrait concevoir la vie autrement, prendre une autre des dimensions de l’être humain comme dominantes et revoir ainsi « grandir » et « diminuer » tout autrement ; ou,…