« kénose », accompagnement spirituel et institutions totales – dépouillement, évidement

Avec Etienne Rochat, aumônier au CHUV et à Plein-Soleil, je parle régulièrement de dépouillement comme posture professionnelle dans l’accompagnement spirituel, « kénose » en grec. Ce qui en milieu professionnel est plutôt une simple suspension (phénoménologique) de son savoir professionnel en une situation donnée, prend par contre une dimension existentielle radicale dans une théologie chrétienne : le dépouillement…

Intégration, respect, miracle

Dans un de mes derniers articles, suite aux réflexions sur Marc 9,14-29, j’ai parlé de miracle comme « guérison par intégration dans et transformation de la communauté ». Allons plus loin, en reprenant et approfondissant. Le miracle n’est pas l’intégration de l’autre devenu par la « guérison » un même[1], mais son intégration comme autre. Pour cela, c’est en…

Avec l’université en situation de handicap

J’ai soumis ce blog « ethikos.ch » comme thèse de doctorat en éthique théologique à la Faculté de Théologie et de Sciences des religions de l’Université de Lausanne, sous le titre « Significations du handicap mental ». Sur le principe et après des longs débats, la démarche a été reconnue, même un jury constitué ; mais de fait l’entreprise reste compliquée et difficile. Mon travail…

Assistance au suicide : une alliance à trois

Une vie n’est jamais indigne ; ce qui peut être indigne, ce sont les conditions qu’on impose à une vie. 1. La place de la spiritualité : soyons conscients des enjeux ; il s’agit de souffrances Mon angle : « aumônier » à l’Institution de Lavigny ; pasteur, théologien et éthicien Hôpital et hébergement (handicap mental et handicap physique) Handicap…

« ReSpirE – Spir » : spiritualité, un langage qui devient message (définition)

Spiritualité et spiritualités Dans mon article « ReSpirE – grammaires éthiques, spirituelles, religieuses » je définis trois niveaux de ce qu’on peut appeler « spiritualité » : Spiritualité comme quatrième dimension dans un modèle bio-psycho-socio-spirituel Spiritualité comme esprit ou âme, donc culture d’une organisation ou institution Spiritualité comme orientation, nommant origines et finalités, donc l’ultime, le sens et la…

Éducation et spiritualité 5 : L’unité corps-esprit, la pyramide de Maslow et la dignité de l’autre

Spiritualité définitions Spiritualité et spiritualités Le mouvement adolescence et « abolescence », la question du « soi », ainsi que cette unité corps-esprit dont j’ai parlés dans mes articles antérieurs du dossier « Éducation et spiritualité », nous amènent à insérer dans la « courbe de vulnérabilité » la pyramide des besoins selon Maslow, mais d’une manière inversée : Il devient ainsi évident que…

La spécificité de l’éthique chrétienne

L’ultime est transcendant. L’ultime est une personne ; nous l’appelons Dieu. Il se rend visible dans la vulnérabilité humaine ; nous l’appelons croix ; il porte un nom : Jésus Christ. Sinon il est caché. Le vide des deuils et des « pourquoi » de l’existence humaine est matrice de naissance et de connaissance ; nous l’appelons résurrection. Ainsi, quand l’ultime se…

11.10 La condition humaine comme condition judéo-chrétienne

Significations du handicap mental : 11.10 La condition humaine comme condition judéo-chrétienne La tradition judéo-chrétienne déduit la dignité humaine de l’imago dei, de la conviction que l’homme est image de Dieu, à reconnaître et à protéger en tant que telle. Source première est évidemment le récit de la création en Genèse 1,26s où Dieu (se)…

11.4 Un monde à l’envers : l’inversion de la pyramide de Maslow

Significations du handicap mental : 11.4 Un monde à l’envers : l’inversion de la pyramide de Maslow La pyramide de Maslow et son inversion La pyramide de Maslow hiérarchise les besoins de l’être humain et les mets en quelque sorte dans une succession comparable au développement du jugement moral de Lawrence Kohlberg. Les besoins spirituels…

La spiritualité dans un modèle bio-psycho-socio-sprirituel

Spiritualité est communication entre corps, communication d’esprit, donc d’être (ni de matière, ni d’information, qui, elles, ne sont que supports et véhicules d’esprit ; voir la distinction entre lettre et esprit de la lettre). Corps est un moi, un toi, un autre. Spiritualité qualifie le rapport ou la relation à moi, à toi, à l’autre,…

11.3 Humain capable, humain vulnérable

Significations du handicap mental : 11.3 Humain capable, humain vulnérable Qu’est-ce qui fait l’homme ? Capable, « presque un dieu » (Psaume 8,6), vulnérable, « qu’est donc l’homme pour que tu penses à lui, l’être humain pour que tu t’en soucies ? » (Psaume 8,5) ? Ce double trait qui caractérise l’être humain, ses capacités et sa vulnérabilité, traverse l’ensemble de l’accompagnement…

Spiritualité et condition humaine

Ce site, en quelques mots : une définition simple, mais abstraite (soumise à la discussion), de ce que sont « spiritualité », « handicap », « condition humaine », « art », « éthique » et « religion » : Spiritualité est ce qui dépasse et englobe. Spiritualité est donc méta : méta immanent et méta transcendant. Ou : spiritualité est relation, perçoit et conçoit ce qui…

Éducation et spiritualité 1 : saisir l’espace-temps

Premier article d’une série sur l’éducation et la spiritualité Spiritualité définitions Spiritualité et spiritualités Pour analyser l’impact de la spiritualité dans le domaine de l’éducation, nous partons de la courbe de la vulnérabilité de la personne humaine par rapport son âge (point de départ est le nombre des hospitalisations causé par la grippe saisonnière). Cette…

Spiritualité et accompagnement socio-éducatif ; une esquisse

–         Le spirituel est une des dimensions qui constituent la globalité de la personne humaine dans son unicité (modèle bio-psycho-socio-spirituel). –         Dans l’accompagnement socio-éducatif il faut donc aussi tenir compte des besoins spirituels de la personne. –         La spiritualité ne se laisse plus confondre avec la seule religiosité. –         L’art, l’éthique et la religion rendent…

La spiritualité : l’enveloppe de l’enveloppe de l’enveloppe

Spiritualité et spiritualités Dans une série d’articles j’ai approfondi le modèle bio-psycho-social de l’être humain proposé pour remplacer le modèle bio-médical en médecine par George L. Engel. J’ai montré que s’impose une quatrième dimension, la spirituelle, sous deux formes : 1. justement comme quatrième dimension, ce qui nous mène vers une modèle spirito-bio-psycho-social ou bio-psycho-socio-spirituel, 2.…

Spiritualité et religion, comment les distinguer (définitions) ?

Spiritualité définitions Spiritualité et spiritualités Religion donne « Gestalt » à la spiritualité Dans mon dernier article « Le handicap comme ‘Gestalt’ » j’ai affiné la vision de la spiritualité et sa place dans une conception bio-psycho-social de l’être humain. Cette démarche a laissé vacant cette quatrième dimension auparavant nommée « l’explicite spirituel ». Existe-t-elle et de quoi serait-elle faite ?…

Le modèle bio-psycho-socio-spirituel de la vie (spirituelle) et l’accompagnement spirituel

Le modèle des quatre dimensions spirituelles établies et développées à partir des deux axes intériorité/extériorité et immanence/transcendance nous permet de poser les enjeux, encore hypothétiques, de l’accompagnement spirituel : 1. Toutes les dimensions de l’existence de la personne humaine participent à sa vie spirituelle : a. Le physique (bio-) b. Le psychique (psycho-) c. Le social (socio-)…

Miracle et sens de la vie

« Im Wunder selbst soll Sinn gefunden werden. »

écrit Walter Schmithals, Wunder und Glaube, Neukirchen 1970, p. 24

« C’est dans le miracle que du sens doit être troué. »

Cette affirmation, – quand nous prétendons que l’événement du miracle est événement « ordinaire » ayant lieu dans le monde et que c’est seulement le regard sur l’événement qui le rend extraordinaire, donc miracle -, est-elle en contradiction avec la conviction que nous avons exprimée en disant que « le sens est hors monde et le transcende » ?

Je pense que non. Pourquoi ?