Luc 9-11 (Lc 9-11) Quel chef choisis-tu ? Le salut ou l’instrumentalisation ? « Jésus » ou « Satan » ?

Luc 9,50 et Luc 11,23 – Que faut-il accepter, tolérer ou récuser ? Inclusion et exclusion 9,18-22 Pierre reconnaît Jésus comme Messie 9,23-27 Comment suivre Jésus 9,28-36 La gloire du Fils de Dieu (Transfiguration) ; « altérité » 9,37-43 La libération d’un enfant épileptique ; expulsion d’un esprit, d’un démon, qui s’empare de lui 9,43-45 Deuxième annonce de la Passion…

Noël – Aimer soi-même parce qu’on aime l’autre (Marc 12, Matthieu 22, Luc 10) ou Quand l’amour ne suffit pas

Parlons d’amour, toujours et encore une fois. Aimer l’autre et soi-même dans son altérité n’est pas une question de l’amour du prochain, mais de l’amour de celui, ou de celle, qui est lointain, caché, inatteignable en soi, même soi-même en ce qui nous est étranger et obscur en nous-mêmes. La Bible sait de quoi elle…

Renouveler le vocabulaire de la foi chrétienne

Il y a cinquante ans1, Paul Tillich a déploré que le message de l’Église ne touchait plus ses contemporains. Il souhaitait que l’Église le redise en un langage aussi compris sur le terrain de l’humanisme extra-ecclésial (« ausserkirchlich »), qu’elle donne à la société le sentiment que son message la concerne d’une manière inconditionnelle. Il le disait…

Luc 2,1-20(21) « Pour Dieu tout enfant est légitime, quoi qu’il lui soit arrivé, à lui ou à sa maman » ; notes exégétiques et homilétiques (commentaire)

La visé éthique ultime ? Une fois là, on n’a plus de choix : il faut être là ! Luc 2,1-20 ; le texte (TOB) Approfondissement de Luc 2,1-20 (4-16) : « Trouver un place dans le monde et dans le cœur des humains » (avec la TOB (Traduction œcuménique de la Bible) ; André Chouraqui ; Loucas,…

Luc 5,1-11 ; notes exégétiques et homilétiques : Le regard qui appelle, le regard qui guérit

(avec la Traduction œcuménique de la Bible (TOB) ; André Chouraqui ; Loucas, Evangile selon Luc ; JClattès, 1993 ; François Bovon ; L’évangile selon saint Luc ; Commentaire du Nouveau Testament IIIa, Labor et Fides, Genève 1991) La vocation des premiers disciples[1] Comment prendre le large, traverser l’eau sans couler, sans s’enfoncer ? En prenant la barque En suivant…