Décalogue – Dix commandements Exode 20,1-17 (Ex 20,1-17) – « La personne est ton Dieu » (commentaire, pistes exégétiques et homilétiques)

EERV Jeunes – Changer le monde – Campagne Pain pour le prochain 2018 (Paroisse de Gimel-Longirod) L’ordre du monde est un désordre ; le chaos est normalité. La Parole, la Torah, détruit le désordre, comme la Parole créatrice de Dieu a déjà affronté le tohu-bohu du commencement (Genèse 1,2), « l’état de l’univers avant la création » (TOB),…

Jean 9 (Jn 9) dans le structure de l’évangile selon Jean (avec la TOB et Jean Zumstein)

Prologue 1,1-18 Il constitue l’horizon herméneutique sur le fond duquel le chapitre 9 doit être lu. La venue de la révélation dans le monde (la Parole) et l’illumination (la lumière) de l’être humain. Récit de la vie de Jésus 1,19-20,31 Révélation de Jésus devant le monde 1,19-12,50 La décision de la foi 6,60-71 Le conflit…

Apocalypse Marc 13,24-27 (Mc 13,24-27) – Paris, vendredi 13 novembre 2015 – « Dieu humain »

Prédication du dimanche 15 novembre, 10h à L’Etivaz, Pays d’Enhaut, commune de Château d’Oex (Suisse) : Avant-hier soir, 21h37 sur les réseaux sociaux Tirs à la Kalashnikov au petit Cambodge dans le 10 ème à #Paris plusieurs morts. Secours et police sur place #tir 21h50 Plusieurs internautes faisaient état sur Twitter de coups de feu…

Marc 13,24-(28)32 (Mc 13,24-32) – Parlons de l’humanité des humains – Commentaire (notes exégétiques et homilétiques)

(avec la TOB, Traduction oecuménique de la Bible, 2012 ; André Chouraqui ; Marcos, Evangile selon Marc ; JClattès, 1992, p. 208ss ; Joachim Gnilka, Das Evangelium nach Markus, EKK II/2, Benziger, Zürich 1989, p. 199ss ; Etienne Trocmé, L’Évangile selon saint Marc ; Labor et Fides, Genève 2000, p. 321ss ; Elian Cuvillier, L’évangile de Marc, Labor et Fides,…

Le clown est fondamentaliste

Le clown, figure de l’autre en soi-même Vie&Liturgie, no. 99, mai 2014, p.6ss ; troisième partie Le clown est fondamentaliste au-delà de tout fondamentalisme. Il naît et fait naître, constamment ; c’est ainsi qu’il s’épuise ; on pourrait l’appeler « kénose ». Il s’y ressource aussi. Dans son humanité, il est divin. Le clown n’est jamais clown ; ou toujours.…