EERV Jeunes – Changer le monde – Campagne Pain pour le prochain 2018 (Paroisse de Gimel-Longirod)

Pas de soupe sans casserole, pas de jeu sans règles. En lien avec un culte dominical dans lequel les jeunes présentent les règles d’un jeu, p.ex. celles du football Campagne « Voir et agir » PPP 2018 Décalogue – Dix commandements Exode 20,1-17 (Ex 20,1-17) – « La personne est ton Dieu » (commentaire, pistes exégétiques et…

Décalogue – Dix commandements Exode 20,1-17 (Ex 20,1-17) – « La personne est ton Dieu » (commentaire, pistes exégétiques et homilétiques)

EERV Jeunes – Changer le monde – Campagne Pain pour le prochain 2018 (Paroisse de Gimel-Longirod) L’ordre du monde est un désordre ; le chaos est normalité. La Parole, la Torah, détruit le désordre, comme la Parole créatrice de Dieu a déjà affronté le tohu-bohu du commencement (Genèse 1,2), « l’état de l’univers avant la création » (TOB),…

Devenir apprentis du regard du Christ (miracle de guérison Marc 5,1-20)

Considérations sur les miracles Que nous apprennent les personnes en situation de handicap sur nos handicaps et notre rapport au handicap ? La condition chrétienne veut dire être en situation de handicap : devant la croix, la mienne et celle de l’autre, et les questions qu’elle pose, nous sommes renvoyés au tombeau vide. Quand des obstacles s’imposent…

L’Église ne peut jamais être catholique – Éthique procédurale ou éthique chrétienne ?

Est-ce que mes considérations sur l’inclusion et l’exclusion en Église, notamment l’EERV, l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, nous mènent à une éthique purement procédurale, loin d’une éthique chrétienne ? J’espère que non, et ce qui me fait ne pas le penser est la finalité ultime que je maintiens : la personne. Celle-ci, si sa personnalité…

Le clown est fondamentaliste

Le clown, figure de l’autre en soi-même Vie&Liturgie, no. 99, mai 2014, p.6ss ; troisième partie Le clown est fondamentaliste au-delà de tout fondamentalisme. Il naît et fait naître, constamment ; c’est ainsi qu’il s’épuise ; on pourrait l’appeler « kénose ». Il s’y ressource aussi. Dans son humanité, il est divin. Le clown n’est jamais clown ; ou toujours.…