Significations du handicap mental 2 – Il s’agit de « profession »

Significations du handicap mental : 2 Il s’agit de « profession » « Des théories ne se laissent pas vérifier ; mais elles peuvent faire leur preuve. » (Karl Popper[1]) Parler du handicap (mental) n’est pas faire de la science naturelle, comme les débats autour de la « Classification du fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF) » l’illustrent, même pas…

Le handicap (sévère) et la « guérison »

Tout le monde souhaiterait que les « personnes handicapées » soient « guéries ». Cependant, au premier degré, « guérison » ne va pas avec « handicap ». En principe, les personnes handicapées ne sont pas malades ; elles sont, telles qu’elles sont, en situation de handicap, avec les difficultés liées à leur corps et leur esprit, ainsi que les obstacles que l’entourage et…

« Suis-je a-mental ? »

  4ème article de la série On m’appelle handicapé Handicapé, personne handicapée, personne avec un handicap mental, personne mentalement handicapée, personne en situation de handicap, personne en quelle situation de handicap ? Me nommer est un casse-tête. Et moi, je ne peux pas participer à la discussion. Avec la folie, donc la maladie mentale, – d’ailleurs…

Modèle bio-psycho-social

« The dominant model of disease today is biomedical, and it leaves no room within this framework for the social, psychological, and behavioral dimensions of illness. A biopsychosocial model is proposed that provides a blueprint for research, a framework for teaching, and a design for action in the real world of health care. » George L. Engel…

Charly vous pose une question : N’aimeriez-vous pas qu’on vous aime tel que vous êtes ?

N’aimeriez-vous pas qu’on vous aime tel que vous êtes ? Si c’est le cas, et je pense que c’est le cas pour la plupart d’entre nous, pourquoi parler de guérison quand il y a déficience, notamment de naissance, incapacité contribuant à un handicap ? Pourquoi vouloir changer la personne en situation de handicap ? Pourquoi…

L’Église du fou, un miracle fou – Évangile selon Marc 5,1-20

Saint Hugues de Chartreuse Dans le cadre de mes réflexions sur les miracles voici le résultat provisoire d’un travail exégétique sur la « Guérison d’un démoniaque dans la Décapole » (TOB, Traduction Œcuménique de la Bible), récit qui se trouve dans l’évangile selon Marc, au chapitre 5, versets 1 à 20 : Dossier technique : éléments exégétiques…

Theissen et les miracles

« … Krankheit ist ja nicht nur ein physisches und oekonomisches Problem, sondern ein soziales. Man denke an die Angst vor Isolierung, vor dem Aufgegebenwerden, vor dem Zur-Last-Fallen. Hier versicherten die Wundergeschichten auch noch dem aussichtslos Erkrankten, dass man ihn nicht aufgeben werde … » Gerd Theissen ; Urchristliche Wundergeschichten ; Gerd Mohn, Gütersloh 1974, p. 249…

Assistance au suicide : le cadre légal

Dans l’accompagnement de personnes en fin de vie ou en situation de souffrance lourde et par rapport à la question de l’euthanasie et de l’assistance au décès, voire au suicide, ne se pose pas seulement la question des interdits à l’atteinte de l’intégrité corporelle et à la vie, mais aussi, plus positivement, celle du respect,…

Les miracles – définition, hypothèses de travail

Constats, axiomes préalables : –          Une personne polyhandicapée ne pourra jamais marcher comme moi. –          Ce qui se passe est plus radical. –          C’est la raison fondamentale de la croix. –          Jésus et ses contemporains n’étaient pas dupes. Hypothèses de travail – hypothèses de vie : –          Un miracle est un événement extra-ordinaire. –          Mais les miracles…

John Rawls, La justice comme équité

« La justice comme équité »[1] « La justice comme équité envisage les citoyens comme des personnes engagées dans la coopération sociale, et comme pleinement capables de remplir ce rôle pendant toute leur vie. «  p. 39 Encore une fois, que faire des personnes malades ou handicapées, avec une capacité réduite de « remplir ce rôle pendant toute leur…

Kant et le handicap : « Fondements de la métaphysique des mœurs », « Übergang von der gemeinen sittlichen Vernunfterkenntnis zur philosophischen »

« Grundlegung zur Metaphysik der Sitten »[1] Erster Abschnitt Übergang von der gemeinen sittlichen Vernunfterkenntnis zur philosophischen „Es ist überall nichts in der Welt, …, was ohne Einschränkung für gut könnte gehalten werden, als allein ein GUTER WILLE.“ p. 28 Le bien, ce qui est bon, sans restriction, c’est la bonne volonté (je reprends le texte avec…

Pierre-Philippe, Alice et l’autonomie

« Jusqu’à sept ans, disait sa maman, Pierre-Philippe était un enfant comme les autres. Il aimait la musique, jouait au piano. Et puis le jardin! Juste la lecture et l’écriture lui posaient quelques problèmes. Alors l’école, ça n’allait pas. Mais il prenait sa vie en main, il était indépendant, descendait au village, s’installait au bistrot, partait…