« L’islam conquérant » Et si Shafique Keshavjee avait raison ? Chantier de perplexité (Armin Kressmann)

Mea culpa ! Ma réaction aux propos tenus par Shafique Keshavjee dans son dernier livre « L’islam conquérant » était hâtive, guidée par un pressentiment et l’intuition. Shafique, n’y croit-il plus ? Y a-t-il cru, autrefois, ou non ? Aussi, qui pourrait le contester, elle était faible, comme il le relève à juste titre dans la…