11.10 La condition humaine comme condition judéo-chrétienne

Significations du handicap mental : 11.10 La condition humaine comme condition judéo-chrétienne La tradition judéo-chrétienne déduit la dignité humaine de l’imago dei, de la conviction que l’homme est image de Dieu, à reconnaître et à protéger en tant que telle. Source première est évidemment le récit de la création en Genèse 1,26s où Dieu (se)…

11 Les thèmes : pour une éthique professionnelle

Significations du handicap mental : 11 Les thèmes J’arrive à ce qu’on pourrait appeler une « éthique professionnelle », un art des métiers, et technique et confessant[1], un « savoir danser avec », théo-logique là où il accepte l’ultime comme partenaire, ose l’affronter et le penser, une éthique de la rencontre de l’Autre par l’expérience de l’autre, en l’occurrence…

« Suis-je a-mental ? »

  4ème article de la série On m’appelle handicapé Handicapé, personne handicapée, personne avec un handicap mental, personne mentalement handicapée, personne en situation de handicap, personne en quelle situation de handicap ? Me nommer est un casse-tête. Et moi, je ne peux pas participer à la discussion. Avec la folie, donc la maladie mentale, – d’ailleurs…

L’axiome de la dignité humaine

« Axiome » et « dignité » sont parents et étroitement liés, comme et avec « humanité et personnalité ». Ils disent valeur et respect (cf. Kant qui distingue valeur et prix, ainsi que finalité et moyen ; mais aussi au-delà de Kant, dans le sens que tout être humain a de la valeur, pas seulement ceux et celles qui ont…

Cette humanité qui nous précède …

Il y a des raisons philosophiques et théologiques pour défendre l’humanité de tout humain, voire la personnalité de tout humain[1] (Spaemann ; Zzizek). Elles sont notamment liées à la question du fondement. Si humanité et personnalité de tout humain ne sont pas données a priori, il faut les justifier. Toute justification a besoin de critères. Ceux-ci…

Bloch et les miracles

« Es war nicht nur primitive Zaubersphäre, die im Neuen Testament durch Bauern und Fischer sich wieder ausgebreitet hat. Sondern auch gänzlich neue Bestimmungen, diese vor allem, regten das Mirakelhafte auf : Jesus als Messias, Jesus und das nahe herbeigekommene Himmelreich. Beides sind Grundwunder, welche die kleineren, die man von Jesus erwartete und die er selbst…

Miracle et sens de la vie

« Im Wunder selbst soll Sinn gefunden werden. »

écrit Walter Schmithals, Wunder und Glaube, Neukirchen 1970, p. 24

« C’est dans le miracle que du sens doit être troué. »

Cette affirmation, – quand nous prétendons que l’événement du miracle est événement « ordinaire » ayant lieu dans le monde et que c’est seulement le regard sur l’événement qui le rend extraordinaire, donc miracle -, est-elle en contradiction avec la conviction que nous avons exprimée en disant que « le sens est hors monde et le transcende » ?

Je pense que non. Pourquoi ?

Le miracle : éthique, esthétique … et religion ; « Wunder und Glaube », Walter Schmithals

Éthique et esthétique, disais-je, avec Wittgenstein, à la fin de  mon dernier article sur les miracles, dans ma lecture du petit livre « Wunder und Glaube » de Walter Schmithals, comme pistes pour répondre à la question de la compréhension du sens des miracles dans notre système de pensée scientifique moderne. Éthique et esthétique comme réalités transcendantales,…

La dignité humaine, définition – être un plaisir, en soi

Définition minimale (Robert Spaemann) Larousse ; Dictionnaire des racines des langues européénnes dek-, dak-, recevoir I. Gr. dekhomai, recevoir ; dokhê, récipient D’où lat. doga, vase Lat. decet, il convient ; decus, -oris, décence ; décorare, orner – dignus, digne ; dignitas, dignité Du latin : A. fr. daintié, plaisir, friandise Fr. décence ; décorer,…