L’accompagnement spirituel n’appartient pas aux seuls aumôniers

Dans les institutions socio-médicales et socio-éducatives l’accompagnement spirituel appartient à tous les corps de métier. Pour tous, ne pas reconnaître que la dimension spirituelle fait partie de leur mandat est aujourd’hui à considérer comme faute professionnelle. Un certain nombre de dysfonctionnements, d’abus voire de maltraitances sont en lien avec une telle méconnaissance. Tous responsables de…

Matthieu 28,16-20 ; notes exégétiques et pistes homilétiques : « Quand le Christ apparaît il y a Église »

(avec Pierre Bonnard ; L’Évangile selon saint Matthieu ; Labor & Fides, Genève 1982, p.416ss ; et les notes de la TOB Traduction oecuménique de la bible) Trois thèmes : L’autorité L’Église figurée par les disciples Une perspective éthique, missionnaire et eschatologique L’ordre du passage : Apparition Instructions Promesse « C’est la foi à la résurrection…

Assistance au suicide : une alliance à trois

Une vie n’est jamais indigne ; ce qui peut être indigne, ce sont les conditions qu’on impose à une vie. 1. La place de la spiritualité : soyons conscients des enjeux ; il s’agit de souffrances Mon angle : « aumônier » à l’Institution de Lavigny ; pasteur, théologien et éthicien Hôpital et hébergement (handicap mental et handicap physique) Handicap…

Jean 20,24-29 ; notes exégétiques et pistes homilétiques : « Thomas c’est moi » ou « La croix est ascension »

(avec Jean Zumstein ; L’évangile selon saint Jean (13-21) ; Labor et Fides, Genève 2007, p. 288-293 ; et André Chouraqui ; Iohanân, Evangile selon Jean ; JClattès, 1993, p. 304s) Le doute de Thomas dans son nom : « Didyme » – « je jumeau », signe de ce qu’il est, partagé entre deux. Rien ne pourra le convaincre sinon…

Jean 12,27 et Matthieu 27, 51-54 ; note exégétique : Dieu troublé

“ Maintenant mon âme est troublée, et que dirai–je ? Père, sauve–moi de cette heure ? Mais c’est précisément pour cette heure que je suis venu.” (évangile selon Jean, chapitre 12, verset 27 ; Traduction œcuménique de la bible) Quelle est la limite de l’acceptation de l’être tel qu’il est, l’acceptation de l’état des faits dans le sens wittgensteinien…