Gabriel – « Homme de Dieu » ou « Dieu est ma force »

« Nom propre d’un ange qui apparaît, pour la première fois, dans Daniel 8,16; 9,21, dans une mission d’ange-interprète (8,15-26;9.21-27). Dans le Nouveau testament, Gabriel est le messager de Dieu (Luc 1,19 et 26) dans les récits de l’annonciation à Zacharie (Luc 1,11-20) et à Marie (Luc 1,26-28). » (Dictionnaire  encyclopédique de la Bible, Brepols, Maredsous 1987)…

Marc 13,24-(28)32 (Mc 13,24-32) – Parlons de l’humanité des humains – Commentaire (notes exégétiques et homilétiques)

(avec la TOB, Traduction oecuménique de la Bible, 2012 ; André Chouraqui ; Marcos, Evangile selon Marc ; JClattès, 1992, p. 208ss ; Joachim Gnilka, Das Evangelium nach Markus, EKK II/2, Benziger, Zürich 1989, p. 199ss ; Etienne Trocmé, L’Évangile selon saint Marc ; Labor et Fides, Genève 2000, p. 321ss ; Elian Cuvillier, L’évangile de Marc, Labor et Fides,…

Genèse 32,23-33 La lutte de Jacob – Trauma et crise de vie, quand l’homme devient lui-même ; notes exégétiques et homilétiques

(avec la TOB (Traduction œcuménique de la Bible) ; André Chouraqui, Entête (La Genèse), JClattès, 1992) Dans le « fleuve » (le « Yabboq ») de l’histoire de vie de Jacob cet épisode traumatique fait irruption, d’une manière inévitable et incontournable, la lutte avec l’autre, – l’homme, lui-même, son humanité, un autre, son autre, l’alter ego, ou Dieu lui-même. Jacob…

Questionnement adressé aux amiEs féministes

C’est avec un certain agacement, encore mesuré, que je vois des féministes qui défendent la cause de la femme sans combattre explicitement les autres formes de discrimination : celle des étrangers, des personnes handicapées, des homosexuels, des requérants d’asile, etc. Dans le débat sur un rite pour partenaires enregistrés dans l’Église évangélique réformée du canton de…

Réflexion sur un rite de bénédiction des couples homosexuels : le débat sur l’homosexualité n’est pas un débat sur l’homosexualité

Je me suis déjà prononcé sur le sens d’un rite de bénédiction des couples homosexuels. De quel droit refuserions-nous de bénir une union, une alliance d’amour mutuel, libre, conscient, consentant et symétrique quelle qu’elle soit ? Et quel serait un argumentaire encore valable pour maintenir comme seul modèle de famille celui que nous appelons « traditionnel »,…