Déontologie ministérielle d’utilisation des réseaux sociaux

Esquisse soumise à l’appréciation de mes « amiEs » … Déontologie pastorale Évidemment, chacune et chacun reste libre de publier ce qu’il/elle veut, ou presque, d’aimer ou de ne pas aimer, de commenter et de partager. Cependant, ce n’est pas très utile, ni habile, quand on pense aux opportunités que l’internet et les réseaux sociaux nous offrent…