11.15 La pratique d’une éthique théologique en institution laïque : assumer la culpabilité

Significations du handicap mental : 11.15 La pratique d’une éthique théologique en institution laïque : assumer la culpabilité Dans la pratique, le passage d’une éthique philosophique à une éthique théologique n’est pas évidente, malgré le fait que, par rapport au handicap, craintes de fautes et culpabilités sont omniprésentes, et cela à tous les niveaux, des…

11.11 Pour une théologie paradoxale : le palliatif ou l’esprit comme 4ème dimension du bio-psycho-social

Significations du handicap mental : 11.11 Pour une théologie paradoxale : le palliatif ou l’esprit comme 4ème dimension du bio-psycho-social Théologie négative (pallitive ou paradoxale) et handicap (mental) Par rapport à la réalité du handicap (mental), – mais aussi, comme évoqué, face à ce qu’on appelle la condition humaine en générale -, je défends une vision…

Le handicap sévère, pour toi, pour moi

Tout simplement, pragmatique Faire avec, vivre avec ; pas eux, mais toi, moi Objectivement Le sens, l’ultime, Dieu ? Révolte, interrogation, résilience, foi, scandale, dans le désordre L’homme, enfin humain ; sa dignité, sa condition – la condition humaine Ecce homo, voire ecce, rien qu’ecce ; être dans le miroir La science, la médecine, l’État,…

Le métier d’accompagnant spirituel

Au niveau du « métier » que deviendrait l’accompagnement spirituel devant et avec les autres corps de métier, l’accompagnant spirituel – prendrait une posture de dépouillement (« kénose », Etienne Rochat), saurait suspendre son savoir devant ce qu’on ne peut pas savoir et inviterait les autres corps de métiers, au niveau spirituel, à suspendre leur savoir, à la découverte de…