Luc 18,1-8 La condition humaine et l’éthique ou la déontologie chrétiennes (ou divines) ; notes exégétiques et homilétiques

Comment prier Dieu absent ? Ou est-ce que Dieu peut lâcher Dieu ? (avec la TOB (Traduction oecuménique de la Bible) ; François Bovon ; L’évangile selon saint Luc ; Commentaire du Nouveau Testament IIIc, Labor et Fides, Genève 2001) Un enseignement aux disciples : aux fidèles qui doivent se poser la question de leur fidélité … « Vous êtes venus, pourtant,…

Luc 17,5-10 Éléments pour une éthique du travail : servir l’amour nourrit l’amour – Quelques pistes exégétiques et homilétiques

Luc 17,5-10, le texte Le texte dans son contexte : Luc 9-19 Structure – L’éthique chrétienne (avec la TOB (Traduction oecuménique de la Bible) ; André Chouraqui ; Loucas, Evangile selon Luc ; JClattès, 1993 ; François Bovon ; L’évangile selon saint Luc ; Commentaire du Nouveau Testament IIIc, Labor et Fides, Genève 2001) v. 5 « apôtres » voir 6,13 : « (Jésus)…

Déontologie pastorale, une proposition (Armin Kressmann, EERV Église évangélique réformée du canton de Vaud)

Déontologie pastorale – Lien vers plusieurs textes Pour une déontologie1 pastorale2 1 PasteurE est une profession. 1.1 Profession veut dire et vocation (appel, « Berufung » ; « que voulons-nous professer ? ») et métier (professionnalisme, « Beruf »). 1.2 La vocation de pasteurE3 est de proclamer l’Évangile, en paroles et en actes (dont, mais pas exclusivement, les sacrements et tout ce qui est sacramentel…

La fonction JACK et l’homosexualité (EERV, Église évangélique réformée de canton de Vaud, 2006)

Dans tous les débats sur l’homosexualité au sein de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud (EERV), il est peut-être utile de rappeler ce qui a été retenu comme position en 2006 entre les responsables jeunesse par rapport à la fonction JACK, les Jeunes Accompagnants de Camps et de KT (catéchisme) :

Assistance au suicide dans le canton de Vaud, votation 2012: l’initiative d’EXIT et le contre-projet

Dossier sur ce site (cliquer ici) Initiative « Assistance au suicide en EMS » « Les EMS qui bénéficient de subventions publiques doivent accepter la tenue d’une assistance au suicide dans leur établissement … » Contre-projet  « 1 Les établissements sanitaires reconnus d’intérêt public ne peuvent refuser la tenue d’une assistance au suicide en leur sein, demandée par un…

Publier sur Internet et éthique personnelle

Je me permets de filtrer les commentaires faits sur mon blog. Jusqu’à présent je n’ai pas dû en retenir ; c’était simple, il n’y en avait pas beaucoup, et ceux qui sont arrivés étaient en général techniques (comme en principe mon blog veut l’être) et appropriés au sujet. Les choses semblent changer avec mon article parlant…

La spécificité de l’éthique chrétienne

L’ultime est transcendant. L’ultime est une personne ; nous l’appelons Dieu. Il se rend visible dans la vulnérabilité humaine ; nous l’appelons croix ; il porte un nom : Jésus Christ. Sinon il est caché. Le vide des deuils et des « pourquoi » de l’existence humaine est matrice de naissance et de connaissance ; nous l’appelons résurrection. Ainsi, quand l’ultime se…

Fêtes chrétiennes et condition humaine (ou handicapée) – Pour une déontologie du spirituel

« Au fil de la vie – Pierrot découvre les fêtes chrétiennes » Un livre sur les fêtes et les rites chrétiens, – les grands passages de la vie que sont la naissance, l’adolescence, le mariage et la mort ; particulièrement adapté aux familles, illustrations Amélie Buri Dans la pratique éducative, dans l’accompagnement et dans la formation…

L’assistance au suicide et les différentes grammaires éthiques : résumé

Devant la diversité des grammaires éthiques et leurs réponses données à une problématique éthique, nous sommes dans la difficulté du choix de la « bonne » grammaire, de la grammaire appropriée à une problématique spécifique. Cette question est importante pour éviter que le choix se fasse en fonction de convictions et de décisions prises d’avance, seulement pour…

L’assistance au suicide et le procéduralisme (éthique du dialogue)

Le procéduralisme ne se prononce pas sur la validité des normes, mais sur la manière d’amener les arguments pour ou contre elles. Devant la pluralité des opinions, il mise sur la capacité de communication humaine en vue d’une intercompréhension. Il compte non pas sur une rationalité instrumentale, mais communicationnelle. Moralement juste est ce qui pourrait…

L’assistance au suicide et l’éthique des devoirs (éthique déontologique)

Le représentant classique d’une éthique philosophique du devoir est Immanuel Kant[1]. C’est dans les « Fondements de la métaphysique des mœurs »[2] qu’il développe ses idées. Il formule sa norme (donnée « de l’extérieur » ou « d’en haut » [3]), LA norme, comme un impératif appelé catégorique, qu’il donne sous trois formes : « Agis uniquement d’après la maxime qui fait…

Les fondements multiples de la (bio)éthique

La bioéthique utilise-t-elle l’autonomie morale au sens de Kant ? N’est-ce pas plutôt l’autonomie politique dans la conception de Locke ou de Mill[1] ? Déjà H. Doucet se pose la question dans son livre « Au pays de la bioéthique » [2] : « Lorsque l’on cherche à approfondir le sens du concept, une première question surgit : à quelle école…

De Kant à Rawls, puis à Walzer : libéralismes et communautarismes

Avec Kant, la grande voie du principe d’autonomie à l’intérieur d’une éthique déontologique[1] a été philosophiquement ouverte.[2] En principe, l’homme est sa propre mesure et décide et agit selon les maximes qu’il a établit et qu’il respecte lui-même, et cela d’une manière absolue. Nous sommes dans une logique libérale et immanente. Celle-ci a été reprise…

Kant et le handicap : « Fondements de la métaphysique des mœurs » : « Übergang von der populären sittlichen Weltweisheit zur Metaphysik der Sitten »

« Grundlegung zur Metaphysik der Sitten »[1] Zweiter Abschnitt Übergang von der populären sittlichen Weltweisheit zur Metaphysik der Sitten „… wenn es auch niemals Handlungen gegeben habe, die aus solchen reinen Quellen entsprungen wären, dennoch hier auch davon gar nicht die Rede sei, ob dies oder jenes geschehe, sondern die Vernunft für sich selbst und unabhängig von…

Le résident en institution sociale : entre le privé et le public (canton de Vaud)

Qu’est-ce qui est privé, qu’est-ce qui est public ? La frontière n’est pas si nette qu’on croit souvent ou qu’on veut faire croire. D’un côté, il y a l’individu, de l’autre l’Etat, mais entre deux, le passage du privé au public est progressif et les deux s’interpénètrent. L’individu, seul, ne peut pas survivre ; l’être humain est…

Le monde hospitalier, socio-éducatif et scolaire : une éthique entre le privé et le public

Comme notre État, notre société se veut libérale ; on est « tolérant ». Devant l’éclatement et le pluralisme consécutif des systèmes de pensées, de convictions et de valeurs, – constat devenu évident et banal[1] -, elle garde sa neutralité. Aussi longtemps qu’il n’y a pas diffamation (et encore !) ou interférence négative sur l’ordre et la paix publics,…

Spiritualité et religion dans les institutions sociales : entre le privé et le public

Dans une réflexion menée à partir d’un texte du philosophe allemand Robert Spaemann[1], l’éthicien Oliver O’Donovan[2] arrive à une conclusion qui pourrait guider tous ceux et celles qui s’efforcent de trouver un équilibre entre d’une part les aspirations personnelles des résidents, – aspirations d’ordre spirituel ou autres, le « privé » en d’autres termes -, et les…

Spiritualité et religion dans les institutions sociales : mission et déontologie

Ascèse, mystique, vie cultuelle, rites, art religieux, pensée religieuse, méditation, prière et finalement diaconie et engagement social (et écologique) forment un ensemble. Pour la pensée religieuse, cet ensemble constitue le tissu fondamental de la vie, autant individuelle que collective, et cela aussi pour la vie publique. Qu’on le veuille ou non, spiritualité et religion s’imbriquent ;…