Jean 20,1-10ss « Voir Dieu » – Croire est voir qu’il n’y a rien à voir (Jn 20,1-10ss ; commentaire, exégèse)

« Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, Dieu, l’a raconté. » Jean 1,18 « Celui qui me contemple, contemple celui qui m’a envoyé. » Jean 12,45 « C’est la réalité immédiate qui est visée par l’expression ’voir Dieu’. » (X. Léon-Dufour) « blepô » Jean 9,7 ; 20,1 Marie-Madeleine 20,5 l’autre disciple 3ème personne singulier indicatif présent actif « blicken, sehen, schauen…

Jean 20,1-10 Pâques et Pentecôte – Le tombeau vide et le don de l’Esprit

Hier matin, eh oui c’était un jeudi, le jeudi après Pâques, à la cathédrale de Lausanne, devant la grille qui sépare la salle capitulaire de la nef de l’église, j’ai suivi un culte, vécu en petite communauté de personnes âgées, très âgées. Un culte réformé en toute sa simplicité. La prédication portait sur la visite…

Croire et lire la bible sans supranaturalisme – EERV Retraités 27.2.18 (Armin Kressmann)

Jacques Matthey : « Vivre et partager l’Évangile » « Pertinence des textes bibliques. La mission, l’apostolat – envoi et appel, mission individuelle, celle de l’Église, la « mission » que s’impose Dieu, son projet pour l’ensemble de la création. Évangéliser, pour lui, Jacques, c’est relier l’ensemble du projet de Dieu, de la création jusqu’à la fin des temps, à l’événement…

Miracles de Jésus

Evangile et Culture, Miracles de Jésus, 1979, p. 27 « Qu’est-ce qui fait problème dans les miracles? Il semble que les principales difficultés se résument en trois questions : 1. Les miracles sont-ils historiques ? Se sont-ils réellement produits ? 2. Les miracles sont-ils scientifiquement possibles ? 3. Faut-il croire aux miracles ? Il serait bon, dit l’auteur de ces questions,…

Méditation de Noël : crois-tu être aimé ?

La parole est le salut. La parole, la réflexion, le dialogue est la solution, le chemin, la perspective, quelque soit la situation ou le problème. La parole, les paroles ? « Parole, parole, parole » … Non, pas n’importe quelle parole : la parole qui est amour. Amour ? Eros, philia, agapè ? L’autre, moi-même aussi, comme…

« Fait » – « Tatsache » – « miracle » – « guérison » (avec Wittgenstein)

Un fait, qu’est-ce ? Un fait est un fait ! « Opposé à théorie. Donnée d’expérience par opposition à la théorie qui interprète cette expérience. » (Jean-Claude Piguet : Penser avec les mots) ; « Ce qui est ou ce qui arrive, en tant qu’on le tient pour une donnée réelle de l’expérience, sur laquelle la pensée peut faire fond. »…

Y a-t-il encore un terrain commun entre l’École (l’État) et l’Église qui justifie les visites des classes par des ecclésiastiques dans les écoles vaudoises ?

Y a-t-il encore un terrain commun entre l’École1 (l’État) et l’Église qui justifie les visites des classes par des ecclésiastiques dans les écoles vaudoises ? L’école vaudoise et les Églises L’intérêt commun est le carrefour hautement contesté et disputé qui articule le public et le privé, l’universel et le particulier, le savoir et les convictions, le…

EERV Église évangélique réformée du canton de Vaud – Quelle Église ? Et si nous faisions ce que nous croyons ?

Le problème de notre Église est que les croyantes ne croient pas en ce qu’ils croient. Au lieu de faire ce qu’ils croient, ils demandent aux ministres, – pasteurs et diacres -, de faire ce qu’ils croient. Mais le rôle des ministres n’est pas de faire ce que les croyants croient. Le rôle des ministres…

Bientraitance – Bienfaisance en institution

Bientraitance signifie dignité. Bientraitance signifie beauté. Elle dit : « Tu es beau, tu es belle, tu es digne, tu es une personne », et, par rétroaction, « Je suis beau, je suis belle, je suis digne, je suis une personne. » Nous sommes, en tant que personnes, dignes, en soi, dignes d’être bien traités. Ainsi, pour bien traiter,…

Penser « Dieu est amour » comme équation scientifique ?

Science est penser selon des règles (lois, formules, méthodes, etc.). « La science est dans son rôle en ne connaissant d’autre être, d’autre réalité, que celle qu’elle enferme dans ses formules. » (Boutrou[1]) Penser sans règles, est-ce possible ? Restent toujours les règles du langage. Peut-on penser sans langage ? Quand mon cerveau pense, me pense, selon quelles règles…

Les règles de l’art de l’accompagnement spirituel chrétien

Quelle est la « lex artis » d’un accompagnement spirituel qui veut être chrétien ? La libération par théonomie, c’est-à-dire « le pouvoir à l’autre », une soumission (hétéronomie) qui nous fait « su-jet », donc autonome par rapport à toute autre instance que l’autre. Une autonomie qui choisit librement l’autre comme référence ; elle est libre par rapport à elle-même. L’accompagnement…

Quand la guérison de l’autre passe par la guérison de soi, c’est ça le miracle biblique

Croire que Jésus ait guéri physiquement l’enfant épileptique et aphasique (évangile selon Marc 9,14-29) est naïf et une insulte à l’égard de toute personne épileptique, aphasique ou autrement handicapée. Cette croyance nous fais croire que leur guérison est une affaire de leur foi. Mais croire que la guérison soit uniquement spirituelle est aussi déplacé. Ce qui…

Marc 9,14-29 ; premières notes exégétiques et homilétiques : « L’épilepsie, condition humaine par excellence »

La TOB, traduction œcuménique de la bible, donne à ce passage le titre « Guérison d’un enfant possédé ». Possession ? Comment peut-on aujourd’hui encore parler de possession, d’autant plus que le texte lui-même, datant de presque deux mille ans, est plus différencié ? Aussi, quand on regarde le récit de plus près, on se demande, si possession il…

Jean 20,24-29 ; notes exégétiques et pistes homilétiques : « Thomas c’est moi » ou « La croix est ascension »

(avec Jean Zumstein ; L’évangile selon saint Jean (13-21) ; Labor et Fides, Genève 2007, p. 288-293 ; et André Chouraqui ; Iohanân, Evangile selon Jean ; JClattès, 1993, p. 304s) Le doute de Thomas dans son nom : « Didyme » – « je jumeau », signe de ce qu’il est, partagé entre deux. Rien ne pourra le convaincre sinon…

Charly dit :

« La question de l’existence de Dieu est sans importance ; ce qui compte c’est la foi. Vous demandez : ‘Comment croire en quelqu’un qui n’existe pas ?’ Je ne parle pas de croire, mais de foi, donc de confiance. ‘Alors, comment avoir confiance en quelqu’un qui n’existe pas ?’ Je réponds : toute confiance est…