Éthiques et bioéthique

Sur ethikos.ch Généralités La bioéthique classique Les fondements multiples de la (bio)éthique Grammaires éthiques, spirituelles, religieuses Principlisme – Bioéthique – Spiritualités Libéralismes et communautarismes (Kant, Rawls, Walzer) Justification du paternalisme (John Rawls) et l’éthique d’avocature (Micha Brumlik) La spécificité de l’éthique chrétienne Éthique et éthiques Éthiques ou morales Une éthique chrétienne La spécificité de l’éthique…

EERV, Église évangélique réformée du canton de Vaud – Une Église juste ne suffit pas

L’Église vaudoise, l’EERV – Église évangélique réformée du canton de Vaud, est en crise … Tant mieux ; ce n’est que dans la crise que l’Église peut être Église, communauté de recherche de ce qui la dépasse et que nous appelons règne ou royaume de Dieu. Si seulement il n’y avait pas qui en souffrent personnellement,…

Institutions socio-éducatives – Comment établir ou réviser une charte ?

Invité par la Fondation Eben-Hézer à faire partie d’un groupe de travail en vue d’une révision ou refonte de la charte établie en 1995, je me suis penché sur celle-ci en la comparant avec celle de l’Institution de Lavigny et celle de l’Espérance à Etoy (cf. Les institutions socio-éducatives et leurs chartes : entre libéralisme, communautarisme et…

Les institutions socio-éducatives et leurs chartes : entre libéralisme, communautarisme et procéduralisme (Institution de Lavigny, Eben-Hézer et de L’Espérance)

Qu’est-ce qui devrait figurer dans une charte éthique d’une institution socio-éducative ? Comment l’établir ? Comment s’en approprier ? Voici une mise en parallèle des mots clé de trois chartes d’institutions qui accueillent et accompagnent notamment des personnes mentalement handicapées : Les chartes elle-mêmes peuvent être consultées sur les sites des trois institutions Eben-Hézer Institution…

11.5 Besoins ou moyens ? – « La force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres »

Significations du handicap mental : 11.5 Besoins ou moyens ? – « La force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres » La courbe de la vulnérabilité en fonction de l’âge délimite deux champs distincts, celui qui se trouve sous la courbe, la vulnérabilité, et l’autre qui est au-dessus,…

11.1 Soigner ou éduquer ?

Significations du handicap mental : 11.1 Soigner ou éduquer ? Soins, éducation, formation et enseignement ne se laissent pas séparer. Autrefois tenus ensemble au sein de chaque corps de métier, – « le pasteur, le médecin et l’instituteur » -,  et s’inscrivant dans une vision du monde plus ou moins homogène commune, – « le village, son église…

Significations du handicap mental 9 – Et il s’agit d’une méthodo-logie

Significations du handicap mental : 9 Et il s’agit d’une « méthodo-logie » La matière que je travaille, le handicap mental, n’est pas seulement marginale et marginalisée, mais, étant à la marge et renvoyant au-delà de la marge, beaucoup plus étendue que ce qui est considéré comme central. Etant périphérie elle englobe l’ensemble, le contient donc. Nous…

L’assistance au suicide et les différentes grammaires éthiques : résumé

Devant la diversité des grammaires éthiques et leurs réponses données à une problématique éthique, nous sommes dans la difficulté du choix de la « bonne » grammaire, de la grammaire appropriée à une problématique spécifique. Cette question est importante pour éviter que le choix se fasse en fonction de convictions et de décisions prises d’avance, seulement pour…

L’assistance au suicide et le communautarisme

Le communautarisme défend des valeurs partagées à l’intérieur d’une communauté. Comme avec l’objectivisme, nous nous retrouvons devant la question quelle valeur choisir, mais, – par opposition à celui-ci où on cherche une objectivité aussi grande que possible -, le choix est déterminé par un consensus (ou un dictat) dans la communauté respective. Ainsi une association…

Assistance au suicide et institutions sociales : quelles valeurs mettre en avant ?

La situation telle qu’elle peut se présenter concrètement dans un établissement où le médico-social et le socio-éducatif ainsi que le privé et le public se côtoient et interagissent est complexe ; une multitude de facteurs et de valeurs qui sont en jeu, se confrontent et se contredisent parfois : –          Le respect et la protection…

Les fondements multiples de la (bio)éthique

La bioéthique utilise-t-elle l’autonomie morale au sens de Kant ? N’est-ce pas plutôt l’autonomie politique dans la conception de Locke ou de Mill[1] ? Déjà H. Doucet se pose la question dans son livre « Au pays de la bioéthique » [2] : « Lorsque l’on cherche à approfondir le sens du concept, une première question surgit : à quelle école…

John Rawls, La justice comme équité

« La justice comme équité »[1] « La justice comme équité envisage les citoyens comme des personnes engagées dans la coopération sociale, et comme pleinement capables de remplir ce rôle pendant toute leur vie. «  p. 39 Encore une fois, que faire des personnes malades ou handicapées, avec une capacité réduite de « remplir ce rôle pendant toute leur…

John Rawls, Théorie de la justice

« Théorie de la justice »[1], « L’idée qui nous guidera est … que les principes de la justice valables pour la structure de base de la société sont l’objet de l’accord originel. Ce sont les principes mêmes que des personnes libres et rationnelles, désireuses de favoriser leurs propres intérêts, et placées dans une position initiale d’égalité, accepteraient…

De Kant à Rawls, puis à Walzer : libéralismes et communautarismes

Avec Kant, la grande voie du principe d’autonomie à l’intérieur d’une éthique déontologique[1] a été philosophiquement ouverte.[2] En principe, l’homme est sa propre mesure et décide et agit selon les maximes qu’il a établit et qu’il respecte lui-même, et cela d’une manière absolue. Nous sommes dans une logique libérale et immanente. Celle-ci a été reprise…

L’État et la spiritualité

« Dérégulation des identités religieuses ‘historiques’, prolifération des nouveaux mouvements spirituels, incertitudes juridiques et politiques de la gestion publique du religieux : tous les pays occidentaux doivent faire face aujourd’hui à ces problèmes en mobilisant les ressources juridiques et culturelles qu’ils tiennent de l’histoire. » (Danièle Hervieu-Léger)[1] Dans son attitude face aux religieux, l’État libéral moderne est désécurisé : sécularisation,…