Homosexualité et mariage pour tous – Retraités EERV 24.9.19

Mise en discussion. Vous l’aurez compris, je défends aujourd’hui le mariage pour tous, pour des raisons théologiques. Ici, d’une manière contradictoire, j’essaie d’esquisser quand même deux argumentaires, opposés, l’un qui le conteste, l’autre qui le défend. Les deux, je les pousse à leur extrême ; des formes mixtes et intermédiaires multiples sont possibles. Comme il se…

Luc 9-11 (Lc 9-11) Quel chef choisis-tu ? Le salut ou l’instrumentalisation ? « Jésus » ou « Satan » ?

Luc 9,50 et Luc 11,23 – Que faut-il accepter, tolérer ou récuser ? Inclusion et exclusion 9,18-22 Pierre reconnaît Jésus comme Messie 9,23-27 Comment suivre Jésus 9,28-36 La gloire du Fils de Dieu (Transfiguration) ; « altérité » 9,37-43 La libération d’un enfant épileptique ; expulsion d’un esprit, d’un démon, qui s’empare de lui 9,43-45 Deuxième annonce de la Passion…

Notre christianisme redevient-il conquérant ? Il est temps que nous sortons de notre silence

Nous avons perdu les colonies, et l’Amérique, après l’Allemagne, est « first » de nouveau Il y a des publications qui suscitent des réactions spontanées, intuitives et émotionnelles. Pour moi, c’était le cas lors de la première lecture, transversale, du livre «L’islam conquérant » de Shafique Keshavjee. Par la suite, lors de la deuxième lecture, les intuitions ont…

Luc 9,50 et Luc 11,23 – Que faut-il accepter, tolérer ou récuser ? Inclusion et exclusion – Une contribution biblique au livre de Shafique Keshavjee, « L’islam conquérant »

(avec la TOB, la Traduction Œcuménique de la Bible ; François Bovon, L’Évangile selon Luc, 1-9, Labor et Fides, Genève 1991) Notre christianisme redevient-il conquérant ? Il est temps que nous sortons de notre silence Luc 9,49-50 Qui n’est pas contre vous et pour vous Contexte : « Luc ordonne la vie de Jésus en trois grandes périodes : son…

Prière de repentance – Commandements d’amour, notre tradition

La bonne tradition, chrétienne, qu’est-ce ? (Marc 7,1-23 (Mc 7,1-23) ; commentaire, exégèse) Loi Marc 12,28-31 (Repentance … ) Seigneur, … notre Dieu … Père, … t’aimer de tout notre être, de tout notre cœur, notre âme, notre intelligence et notre pensée, avec toutes nos forces, nous l’avons bien entendu, maintes fois, et nous qui…

La bonne tradition, chrétienne, qu’est-ce ? (Marc 7,1-23 (Mc 7,1-23) ; commentaire, exégèse)

(avec la TOB, Traduction œcuménique de la Bible ; Elian Cuvillier, L’évangile de Marc, Bayard, Labor et Fides, 2002 ; Theologisches Wörterbuch zum Neuen Testament, G. Kittel éd., Kohlhammer 1950) Prière de repentance – Commandements d’amour, notre tradition Comme déjà constaté par rapport à son début, – invitation que Jésus nous adresse, dans la suite du Baptiste…

Foi et morale – La foi chrétienne ne connaît pas de moralisme

Courrier de lecteur 24 Heures 14.8.18 La distinction entre foi et morale, ou éthique dirions-nous aujourd’hui, traverse l’histoire du christianisme ; elle fait partie des fondements du protestantisme. Ainsi, comme protestant réformé, je partage largement, pas entièrement, c’est vrai, la morale des milieux catholiques et évangéliques. Qui, par principe, pourrait être pour l’avortement, le suicide, l’infidélité,…

Méditation de Noël : crois-tu être aimé ?

La parole est le salut. La parole, la réflexion, le dialogue est la solution, le chemin, la perspective, quelque soit la situation ou le problème. La parole, les paroles ? « Parole, parole, parole » … Non, pas n’importe quelle parole : la parole qui est amour. Amour ? Eros, philia, agapè ? L’autre, moi-même aussi, comme…

Noël – Aimer soi-même parce qu’on aime l’autre (Marc 12, Matthieu 22, Luc 10) ou Quand l’amour ne suffit pas

Parlons d’amour, toujours et encore une fois. Aimer l’autre et soi-même dans son altérité n’est pas une question de l’amour du prochain, mais de l’amour de celui, ou de celle, qui est lointain, caché, inatteignable en soi, même soi-même en ce qui nous est étranger et obscur en nous-mêmes. La Bible sait de quoi elle…

L’amour de l’ennemi, le reste sont des peccadilles

Dieu d’abord veut dire s’occuper d’autrui dans son altérité. L’amour du prochain qui n’est pas mon prochain ne découle pas du second, mais du premier commandement d’amour. Aimer celui ou celle qui m’est proche est facile ; le défi est aimer celui ou celle qui est loin de moi, en lequel ou laquelle je ne me…

« L’axiome Dieu »

En mathématique (arithmétique) 1 plus 1 font 2 ; c’est un axiome à partir duquel se construit le reste. C’est une convention. « Axiome » du grec « axioma », lat. « dignatio, auctoritas » – « considéré comme digne, convenable, évident en soi … dignité, valeur, appréciation, principe considéré comme vrai » … « Fondement d’une théorie, d’une science ou d’un système axiomatique, qui…

Matthieu 17,1-9(13) (Mt 17,1-9) – Transfiguration : être métamorphosé pour rayonner ce qu’on est profondément (commentaire, pistes exégétiques et homilétiques)

Voir aussi la transfiguration selon l’évangile de Marc et des textes sur la transfiguration en général Il s’agit de « métamorphose » (v. 2), du grec meta-, entre, avec, après, en conséquence, élément qui exprime la succession, le changement, la participation et de morphè, « Gestalt », forme, apparition, extérieur, image, aspect, qualité Le dictionnaire culturel en lange française…

Matthieu 1,18-24 (Mt 1,18-24) – Premier commentaire : « Marie, une femme comme toutes les autres » et « Tout enfant est un enfant de Dieu »

(avec la TOB (Traduction œcuménique de la Bible) ; André Chouraqui ; Matyah, Evangile selon Matthieu ; JClattès, 1992 ; Pierre Bonnard, L’Évangile selon Saint Matthieu, Labor et Fides, Genève 1982) Le premier verset de notre passage pose le décor : Marie est humaine, humaine comme tout humain, une femme comme toutes les autres, exposée aux aléas de…

Intégration, inclusion, accueil, accueil radical et tolérance en Église – Une Église qui n’est pas inclusive n’est pas une Église chrétienne

Une Église qui n’est pas inclusive n’est pas une Église chrétienne. Celle-ci, par définition, est inclusive ; l’autre est bienvenu et aimé, quel qu’il soit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force. » (évangile selon Marc 12,30). L’altérité n’est pas une…

Luc 10,25-28 (Lc 10,25-28) – Le double commandement d’amour (commentaire, notes exégétiques et homilétiques) ; Le Samaritain, Marthe et Marie

(avec la TOB, Traduction Œcuménique de la Bible, Cerf, Paris 2012 ; André Chouraqui, Loucas, Evangile selon Luc, JClattès, 1993 ; François Bovon, L’évangile selon saint Luc, Commentaire du Nouveau Testament IIIb, Labor et Fides, Genève 1991) Contexte Contexte biblique : l’envoi des disciples, Luc 10,1-9(11) et le révélation au « petits », Luc 10,21-24, François Bovon parle du « partage…

La vie, Dieu, l’amour et la prière (Armin Kressmann)

Qui ne dit pas, en une situation ou en une autre : « mon Dieu », « salut » ou « adieu » ? A chaque fois, c’est une prière, une parole qu’on adresse à une instance qui nous dépasse. Pour celui ou celle qui veut respecter la dignité de l’autre, tel qu’il soit, c’est-à-dire la personnalité de tout être humain, cette instance…

Renouveler le vocabulaire de la foi chrétienne

Il y a cinquante ans1, Paul Tillich a déploré que le message de l’Église ne touchait plus ses contemporains. Il souhaitait que l’Église le redise en un langage aussi compris sur le terrain de l’humanisme extra-ecclésial (« ausserkirchlich »), qu’elle donne à la société le sentiment que son message la concerne d’une manière inconditionnelle. Il le disait…