EERV, Église évangélique réformée du canton de Vaud, de la théologie s’il te plaît ! Du statut de l’homme en tant que femme : contre le supranaturalisme !

Sur ma table, plusieurs dossiers, dont : Marie et la question de son humanité … Je renvoie à la « dispute » organisée pour le 13 septembre à la cathédrale1 : le journal « Le Temps » parle de « vierge oecuménique », là où je parle rigoureusement d’une « Marie protestante protestant », au-delà des débats oecuméniques, inscrite dans la vie de toute femme…

Supranaturalisme – Dieu n’existe pas, mais il est

Le Dictionnaire culturel en lange française d’Alain Roy définit le supranaturalisme ainsi : « Qui relève d’un autre ordre que celui de la nature observable, qui n’est pas explicable par des phénomènes naturels. » Je ramène « nature et phénomènes naturels » volontiers aux « faits », faits scientifiquement observables, distincts d’autres faits, présents en ce monde sans qu’on en puisse simplement…

Parlons bible – « Au commencement est le Verbe » (Jean 1,1)

Être chrétien : Il ne s’agit pas de reconnaître le Christ dans notre vie, mais notre vie en Christ. Dans notre prédication, il ne s’agit pas de proclamer la parole biblique dans et pour notre vie, mais faire refléter notre vie dans et à travers la parole biblique. « C’est pour ainsi dire le texte qui absorbe…

« L’axiome Dieu »

En mathématique (arithmétique) 1 plus 1 font 2 ; c’est un axiome à partir duquel se construit le reste. C’est une convention. « Axiome » du grec « axioma », lat. « dignatio, auctoritas » – « considéré comme digne, convenable, évident en soi … dignité, valeur, appréciation, principe considéré comme vrai » … « Fondement d’une théorie, d’une science ou d’un système axiomatique, qui…

Pâques, résurrection inscrite dans la croix (mort et résurrection, méditation avec le Psaume 22 et Matthieu 27,46)

« Eli – Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as tu abandonné, pourquoi m’as-tu délié et déchargé1 ? (Matthieu 27,46) Fortifié ? Loin de mon salut ? … Je crie de jour, tu ne réponds pas ; la nuit, pas de silence en moi ! Toi, sacré – le saint, tu habites les louanges. » (Psaume 22,2-4) Et André Chouraqui dit : « C’est parce…