Des besoins aux désirs fondamentaux

Le désir, ce n’est ni l’Oedipe (Deleuze, Guattari ; l’Anti-Oedipe) ni le cerveau. Le désir est le désir, comme Dieu est Dieu. En découlent les besoins (le besoin). Alors, contre ce que j’ai écrit (!), ne parlons plus de besoins fondamentaux, mais de désirs fondamentaux. Enfin, le lien avec la capabilité devient évident : je…

Psychodrama – Von Macht und Ohnmacht

Es sind oft die kleinen Dinge, die mich wütend machen. So zum Beispiel auf der Autobahn in der rechten Kolonne zu stehen und andauernd von links fahrenden dicken und schweren Autos überholt zu werden, die dann weit vorne in meine Kolonne einscheren, so dass wir, die « Braven », erst recht nicht vorwärts kommen. Im Psychodramaspiel (« Jakob-…

« Le désir ne manque de rien, il ne manque pas de son objet. C’est plutôt le sujet qui manque au désir, ou le désir qui manque de sujet fixe ; il n’y a de sujet fixe que par la répression. » (G. Deleuze et F. Guattari)

« … quand on réduit la production désirante à une production de fantasme, on se contente de tirer toutes les conséquences du principe idéaliste qui définit le désir comme manque, et non pas comme production …Si le désir produit, il produit du réel. Si le désir est producteur, il ne peut l’être qu’en réalité, et de…