Miracle

Miracles – Définitions Gerd Theissen Ernst Bloch Ludwig Wittgenstein Nouveau livre de la foi : actes de puissance Religion in Geschichte und Gegenwart Les miracles – définition, hypothèses de travail Le miracle : „Wunder und Glaube“, Walter Schmithals Le miracle : éthique, esthétique … et religion ; « Wunder und Glaube », Walter Schmithals Miracle et prodige…

Amour, confiance et foi

Dans mes articles précédents j’ai souvent fait appel à la notion de foi ; aujourd’hui je vais la mettre, à travers quelques considérations d’ordre étymologique,  en lien avec la confiance et l’amour. Comme Charly l’a déjà constaté, la foi, en français, est confiance ; croire et foi sont deux choses bien différentes. Cela se confirme…

Spiritualité : âme et liberté

Quand on parle d’esprit et de spiritualité, inévitablement, on est amené à penser à l’âme, qui, déjà par son étymologie, est de la même catégorie. Le mot « âme » vient de l’indo-européen « ani-, ane- » qui véhicule une idée de souffle[1], « respirer, souffler », « animus » en latin, « atmen, hauchen » en allemand. Il est intéressant de relever que la…

Soins et spiritualité : le spirituel face au modèle bio-psycho-social

Spiritualité et spiritualités Dans une formation interne à l’Institution de Lavigny, Etienne Rochat, pasteur et aumônier du site de Plein-Soleil, a présenté un modèle de soins et d’accompagnement de la « personne institutionnalisée » qui ne tient pas seulement compte de ses besoins corporels, psychiques et sociaux, – le modèle bio-psycho-social – , mais aussi de ses…

Assistance au suicide – une définition

L’administration par le biais de l’Office Fédéral de la Justice définit[1] : « L’assistance au suicide consiste à fournir au patient la substance mortelle qu’il ingérera alors lui-même, sans intervention extérieure, pour mettre fin à ses jours. » Par rapport à des organismes tels qu’EXIT elle dit : « Des organisations telles que EXIT fournissent une assistance au suicide…

Rites et ritualité

Déclinaison en dix points  : La racine du mot « rite », – de l’indo-européen « rt- », « art- » (l’art !) -, indique ce qui est bien mis ensemble, ajusté, correcte, en ordre, juste et saint. La pratique du rite est l’art de bien mettre ensemble, de bien articuler les choses, dans l’espace et dans le temps. A l’origine…

Une institution sans clown est comme un roi sans fou

« Das Wort ‚Clown’ stammt aus dem Lateinischen. ‚Colonius’ bedeutet ‚Der Landbewohner’. Gemeint ist also der Tölpel vom Lande, der die neuen Regeln, die eine städtische Gesellschaft entwickelt, niemals begreifen kann. Der Clown ist in der Stadt hilflos, wie das Herz hilflos den Konstruktionen des Verstandes gegenübersteht. » Johannes Gall L’idiot et le clown sont des…

Spiritualité et spiritualités : étymologie et histoire (Lucy Tinsley)

Spiritualité définitions Spiritualité et spiritualités L’étude la plus complète sur l’histoire et la sémantique des mots « spiritualité » et « spirituel » dans la langue française jusque dans les années cinquante a été menée par Sœur Lucy Tinsley : Lucy Tinsley ; The French Expressions for Spirituality and Devotion, A Semantic Study; The catholic University of America Press, Washington 1953…

Spiritualité et spiritualités : étymologie et histoire des idées

Spiritualité définitions Spiritualité et spiritualités « Le substantif abstrait spiritualitas (ou spiritalitas …) dérive de l’adjectif spiritualis (spiritalis). … cet adjectif est une création du latin chrétien, sur le modèle carno-carnalis … Il a été employé très tôt pour traduire le grec pneumatikos dans les anciennes versions des Épîtres pauliniennes, en particulier 1 Cor 2,14-3,3 où…

Vulnérabilité et capabilité : handicap, quand on pense « déficit » – et la CIF (Classification Internationale du Fonctionnement, de la Santé et du Handicap) ?

Qu’est-ce qui se passe lors d’une première confrontation entre une personne dite « handicapée » et une personne dite « bien portante » ? D’habitude, cette dernière va d’abord voir ou percevoir le handicap et juger la personne en face à partir de ce qu’elle voit. La relation se définira à partir du « handicap de la personne handicapée », de…

Soins palliatifs

« Palliatif » vient de « pallium », un vêtement romain, manteau ou couverture. Avec les soins palliatifs nous sommes dans cette double approche-ci : couvrir, protéger, soulager, accompagner, mais est aussi évoqué, qu’on le veuille ou non et sans connotation morale, une certaine honte, voire culpabilité qu’on veut couvrir. Ce n’est que l’artiste qui sait dévoiler sa beauté.…

La « capabilité »

Les « capabilités » selon Martha Nussbaum L’approche que j’ai retenue se concentre sur notre « capabilité » de réaliser les fonctionnements valorisés dont est faite notre existence, et, plus généralement, sur notre liberté de promouvoir les objectifs que nous avons des raisons de valoriser. Amartya Sen, Repenser l’inégalité   Note du traducteur :   La mot capability existe…

La vulnérabilité

La vulnérabilité indique que la santé, la capacité à s’autodéterminer ou un rapport réussi à soi-même ne sont jamais que possibles. Au-delà de la précarité première de sa vie corporelle, l’effectivité et la disponibilité d’aucune des caractéristiques ou capacités spécifiques auxquelles nous nous référons pour dire ce qu’est l’homme ne sont jamais assurées. … À…

Le Paraclet, Dieu avocat, tuteur général des exclus de la Cité

« C’est votre avantage que je m’en aille ; en effet, si je ne pars pas,le Paraclet, l’Esprit Saint, ne viendra pas à vous ; si, au contraire, je pars, je vous l’enverrai. » dit le Christ à ses disciples.

Il est loin, loin de nous,au ciel, auprès du Père, « à sa droite », dit la tradition ; nous avons parcouru sa vie, – à travers les fêtes, de Noël à l’Ascension -, même au-delà, jusqu’à Pentecôte.

Tout est accompli, tout se retrouve en Dieu, au ciel,et nous voici, seuls, sur terre, les uns avec les autres, les uns devant les autres.

Devant moi, vous, cette assemblée bien particulière, résidents, patients, travailleurs, bénévoles et quelques paroissiens de Lavigny et de l’autre côté, devant vos postes de radio, vous, chers auditeurs, chères auditrices.

Devant moi, … Alex, Bernard, Marilyne, Gaëlle, Sylvie, Edmond, Walter … devant moi ces résidents et patients de Lavigny, dont beaucoup ne parlent pas, ou peu, et qui, dans notre monde, dans notre société, sont des « sans voix », des « invalides »,

– quel mot terrible, d’ailleurs, « invalides » -,

« interdits », selon le Code civile suisse, sans voix.

Et nous parlons d’intégration …