La Galilée (le district des nations) – Le quotidien et le salut

« Les paysages de la Galilée et de la Judée ne désignent pas seulement des espaces géographiques. Ils ont une qualité théologiques. Le Galilée méprisée, le « district des nations » (Esaïe 8,23 ; Matthieu 4,15), est le pays dans lequel apparaît le salut. C’est ainsi qu’est représenté le caractère paradoxal de la révélation, comme voilé, par l’élection…

Pécheur – « Sünder »

amartolos gr. « Jesus hat … die, die der Gemeinde als Sünder galten, als solche engenommen und hat sie darum in seine Nähe gezogen, weil sie Sünder waren. Wie wenig diesen selbst ein solches Verhalten selbstverständlich war, zeigt Petrus, der nach dem wunderbaren Fischzug jesus bekennt, als (Sünder) des Verkehrs mit ihm nicht würdig zu sein…

« Fait » – « Tatsache » – « miracle » – « guérison » (avec Wittgenstein)

Un fait, qu’est-ce ? Un fait est un fait ! « Opposé à théorie. Donnée d’expérience par opposition à la théorie qui interprète cette expérience. » (Jean-Claude Piguet : Penser avec les mots) ; « Ce qui est ou ce qui arrive, en tant qu’on le tient pour une donnée réelle de l’expérience, sur laquelle la pensée peut faire fond. »…

Profession pasteur – religion, éthique, déontologie (étymologies)

Déontologie Du grec deon, deontos « devoir » :1.Théorie des devoirs (Bentham), donc synonyme d’éthique ou de morale. Devoir professionnel, notamment dans l’expression « Déontologie médicale » ; « l’art du métier », déontologie professionnelle, les règles, devoirs et obligations qui régissent une profession. « Le mot fut … lié à l’exercice des professions libérales traditionnelles : médecine, droit, notariat ; plus étendu à quelques autres…

Prier – la prière (définition)

Prier est communiquer et mener un dialogue avec une instance intérieure en laquelle nous reconnaissons une personne qui nous dépasse, d’abord soi-même et sa conscience, – « mais non », « ma foi » -, ensuite celle d’autrui, – « je t’en prie » -, et en dernière instance cette réalité personnelle ultime que nous appelons Dieu, – « mon Dieu ».

Gabriel – « Homme de Dieu » ou « Dieu est ma force »

« Nom propre d’un ange qui apparaît, pour la première fois, dans Daniel 8,16; 9,21, dans une mission d’ange-interprète (8,15-26;9.21-27). Dans le Nouveau testament, Gabriel est le messager de Dieu (Luc 1,19 et 26) dans les récits de l’annonciation à Zacharie (Luc 1,11-20) et à Marie (Luc 1,26-28). » (Dictionnaire  encyclopédique de la Bible, Brepols, Maredsous 1987)…