De la liberté de se soumettre à la loi – « Sans loi pas d’évangile non plus » (Leonhard Ragaz, Die Botschaft vom Reiche Gottes)

« … souvent il y a un devoir (‘eine Pflicht’) de provoquer (‘Anstoss zu geben’), de faire un scandale (‘Ärgernis zu erregen’). … Paul … Jésus lui-même, pour qui la liberté est encore plus pleine, plus royale. Il fait scandale. Il va chez les péagers et pécheurs. Il mange et il boit. Il rompt le sabbat.…

« La loi tue, Dieu rend vivant » (Leonhard Ragaz, Die Botschaft vom Reiche Gottes)

« La loi se sépare régulièrement de sa source et se rend indépendant. Par l’indépendance elle se perd elle-même. Car c’est un fait général : toute forme de vérité s’altère et devient fausse au moment où elle se rend uniquement valable pour elle-même, l’art pour l’art, la science pour la science, la religion pour la religion,…

« Le règne de Dieu suspend la loi » (Leonhard Ragaz, Die Botschaft vom Reiche Gottes)

« … je ressens une incapacité de remplir la loi morale … Je ressens même que cette loi morale, ou mieux dit, la morale de la société, est souvent contrainte et contre nature, hypocrisie et mensonge … Nous nous retrouvons ainsi devant une de ces ‘puissances’ … comme la religion (dite d’une manière générale), l’État, la…

Pâques – « Tout le monde triche » : le secret messianique ou « tromper la mort »

« Personne n’est sincère, comme personne n’est pur ; et moi tout le premier, en le disant, je m’attribue une intention sincère que je refuse aux autres ; je joue un rôle, je monte sur une estrade et m’excepte moi-même du misérable troupeau des hypocrites que vous êtes tous … Personne n’est sincère sauf moi. … Tout le monde triche :…