Significations du handicap mental – Faire étape 2 : Situations extrêmes – gérer l’ingérable

La société et le politique se donnent des moyens pour gérer des situations de vie extrêmes, marquées par des souffrances physiques, matérielles, psychiques, morales et spirituelles sortant de ce qu’on considère comme « normal »[1] et généralement acceptable. Parmi ces moyens il y a les institutions socio-éducatives et socio-médicales. Celles-ci reçoivent le mandat de gérer l’ingérable. Des…

11.17 Assumer les situations extrêmes : voir la personne au-delà de l’échec de l’éthique

Significations du handicap mental : 11.17 Assumer les situations extrêmes : voir la personne au-delà de l’échec de l’éthique Voir la personne au lieu de « son handicap », – la paralysie, la folie, la cécité, la maladie, le fauteuil roulant, la canne, la bave, les cris ou les décompensations -, est vaincre la diffraction éthique et…

11.16 Les situations extrêmes : l’échec de l’éthique ou la diffraction éthique

Significations du handicap mental : 11.16 Les situations extrêmes : l’échec de l’éthique ou la diffraction éthique Je vise dans mon approche la relation que nous entretenons avec la personne en situation de handicap extrême, relation fragile, parfois insupportable, toujours au risque d’être rompue, devant ce que Georges Saulus appelle la « diffraction éthique ». Dans l’impossibilité…

Institutions sociales et situations limites

Les institutions sociales, – en accueillant des personnes qui ne trouvent pas ou plus leur place dans la société ambiante -, connaissent, par définition, des situations extrêmes ou limites, c’est-à-dire des situations qui temporairement ou régulièrement semblent les dépasser : le système dans son ensemble ainsi que les différents corps professionnels touchent aux limites de leurs…

Comment aborder des situations tragiques en institution sociale ?

En institution sociale, comme en famille, il y a toujours des situations qui tournent mal, voire à la tragédie, même quand tout le monde a fait ce qu’il devait faire. Là où il y a des situations de vie extrême, l’appréciation de ce qui se passe est extrêmement difficile ; chaque accident, chaque inattention peut avoir…

EERV – L’aumônerie en EMS

Bilan après deux mois de remplacement dans trois maisons dans la région de la Riviera Mandat tel qu’il est présenté sur le site de l’Église : Célébrer Les aumôniers proposent des célébrations, des réflexions, des animations propres à répondre aux besoins et aux questions spirituelles, existentielles ou éthiques des résidents. Ils offrent  la possibilité de recevoir…

Devenir apprentis du regard du Christ (miracle de guérison Marc 5,1-20)

Considérations sur les miracles Que nous apprennent les personnes en situation de handicap sur nos handicaps et notre rapport au handicap ? La condition chrétienne veut dire être en situation de handicap : devant la croix, la mienne et celle de l’autre, et les questions qu’elle pose, nous sommes renvoyés au tombeau vide. Quand des obstacles s’imposent…

Significations du handicap mental – Faire étape 3 : Quelle éthique aux limites de l’éthique ?

C’est face aux situations extrêmes, dans un contexte que j’ai appelé « Gérer l’ingérable » que se situent les réflexions de ce site « ethikos.ch ». Dans une « pratique réflexive », il y a une visée éthique, comparable à celle proposée par Paul Ricœur : « la visée de la ‘vie bonne’ avec et pour autrui dans des institutions justes »[1] Trois axes…

11.15 La pratique d’une éthique théologique en institution laïque : assumer la culpabilité

Significations du handicap mental : 11.15 La pratique d’une éthique théologique en institution laïque : assumer la culpabilité Dans la pratique, le passage d’une éthique philosophique à une éthique théologique n’est pas évidente, malgré le fait que, par rapport au handicap, craintes de fautes et culpabilités sont omniprésentes, et cela à tous les niveaux, des…

11.12 L’accompagnement spirituel I – Saisir le bruit du silence ténu !

Significations du handicap mental : 11.12 L’accompagnement spirituel I – Saisir le bruit du silence ténu ! Saisir le bruit du silence ténu ! comme le prophète Elie (bible, premier livre des Rois, chapitre 19), c’est ce à quoi nous sommes invités quand la compréhension, la saisie, la lecture, l’interprétation d’une situation qui nous plonge dans…

11.6 Quand le corps est esprit I : « Je boite, donc je suis »

Significations du handicap mental : 11.6 Quand le corps est esprit I – « Je boite, donc je suis. » Je ne suis évidemment pas le premier qui rapproche corps et esprit. Même pour Freud Michel Onfray parle d’un « Freud somatisant »[1]. Pour une vision maslowienne dominante qui hiérarchise les besoins et privilégie le corps, le renversement est…

La spiritualité : l’enveloppe de l’enveloppe de l’enveloppe

Spiritualité et spiritualités Dans une série d’articles j’ai approfondi le modèle bio-psycho-social de l’être humain proposé pour remplacer le modèle bio-médical en médecine par George L. Engel. J’ai montré que s’impose une quatrième dimension, la spirituelle, sous deux formes : 1. justement comme quatrième dimension, ce qui nous mène vers une modèle spirito-bio-psycho-social ou bio-psycho-socio-spirituel, 2.…

Comment parler du Dieu absent ? Une théologie palliative

On l’appelle « théologie négative » ; je n’aime pas ce terme. Pour opposer une vision autre à une théologie affirmative qui risque d’enfermer Dieu en ce qu’il n’est pas, j’utiliserais d’autres termes : mystère, croix, abîme, Dieu caché, incertitude, tâtonnement, et la théologie qui en résulte est mystique, et tournée vers l’éthique, une théologie profondément biblique,…

La structure du handicap dans un modèle bio-psycho-social

L’interprétation des réactions de personnes mentalement handicapées est souvent difficile, presque impossible en situation extrême, autisme profond, psychose grave ou polyhandicap lourd. Les états physiques, psychiques, relationnels, cognitifs, voir spirituels sont tellement imbriqués les uns dans les autres que chaque manifestation prête à interprétations diverses.

Le métier d’accompagnant spirituel

Au niveau du « métier » que deviendrait l’accompagnement spirituel devant et avec les autres corps de métier, l’accompagnant spirituel – prendrait une posture de dépouillement (« kénose », Etienne Rochat), saurait suspendre son savoir devant ce qu’on ne peut pas savoir et inviterait les autres corps de métiers, au niveau spirituel, à suspendre leur savoir, à la découverte de…

Église inclusive – Appel au milieu LGTB+ : les amiEs de Job ne sont pas des amiEs de Dieu (Armin Kressmann)

L’Église, enfin, commence à se poser la question de l’inclusion. Et c’est grâce, je l’espère, au milieu LGTB+, et les femmes, que les bonnes questions seront posées. Que dire au milieu LGTB+ ? En tant que vieux soixante-huitard retardé, mais aussi comme croyant, je vous dis : soyez plus sûrEs de vous ! « selbstbewusst » (quand…

Homosexualité et mariage pour tous – Retraités EERV 24.9.19

Mise en discussion. Vous l’aurez compris, je défends aujourd’hui le mariage pour tous, pour des raisons théologiques. Ici, d’une manière contradictoire, j’essaie d’esquisser quand même deux argumentaires, opposés, l’un qui le conteste, l’autre qui le défend. Les deux, je les pousse à leur extrême ; des formes mixtes et intermédiaires multiples sont possibles. Comme il se…