Vulnérabilité et capabilité : caresse et tendresse, pour une approche ludique de l’autre (Lévinas)

Dans les soins palliatifs comme dans l’accompagnement de personnes en situation de handicap extrême, notamment polyhandicap, le rapport au patient ou au résident doit être guidé par la tendresse, un jeu de propositions et contre-propositions, finalement érotique, mais, évidemment, sans être sexué. Ce sera un jeu qui sera guidé non pas par les soins et…

Intégration, respect, miracle

Dans un de mes derniers articles, suite aux réflexions sur Marc 9,14-29, j’ai parlé de miracle comme « guérison par intégration dans et transformation de la communauté ». Allons plus loin, en reprenant et approfondissant. Le miracle n’est pas l’intégration de l’autre devenu par la « guérison » un même[1], mais son intégration comme autre. Pour cela, c’est en…

11.11 Pour une théologie paradoxale : le palliatif ou l’esprit comme 4ème dimension du bio-psycho-social

Significations du handicap mental : 11.11 Pour une théologie paradoxale : le palliatif ou l’esprit comme 4ème dimension du bio-psycho-social Théologie négative (pallitive ou paradoxale) et handicap (mental) Par rapport à la réalité du handicap (mental), – mais aussi, comme évoqué, face à ce qu’on appelle la condition humaine en générale -, je défends une vision…

11.6 Quand le corps est esprit I : « Je boite, donc je suis »

Significations du handicap mental : 11.6 Quand le corps est esprit I – « Je boite, donc je suis. » Je ne suis évidemment pas le premier qui rapproche corps et esprit. Même pour Freud Michel Onfray parle d’un « Freud somatisant »[1]. Pour une vision maslowienne dominante qui hiérarchise les besoins et privilégie le corps, le renversement est…