L’Église ne peut jamais être catholique – Éthique procédurale ou éthique chrétienne ?

Est-ce que mes considérations sur l’inclusion et l’exclusion en Église, notamment l’EERV, l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, nous mènent à une éthique purement procédurale, loin d’une éthique chrétienne ? J’espère que non, et ce qui me fait ne pas le penser est la finalité ultime que je maintiens : la personne. Celle-ci, si sa personnalité…

Une éthique chrétienne

Vivre, sa vie Avec la question de l’autre Avec la question de Dieu Peut-être devant Dieu Peut-être l’autre Ou le tiers dans l’histoire Un autre autre Une question de foi Il s’agit donc d’une alliance Avec, pour et grâce à l’autre Jésus de Nazareth, sa vie (ses paroles et ses actes) comme clé de lecture…

La spécificité de l’éthique chrétienne

L’ultime est transcendant. L’ultime est une personne ; nous l’appelons Dieu. Il se rend visible dans la vulnérabilité humaine ; nous l’appelons croix ; il porte un nom : Jésus Christ. Sinon il est caché. Le vide des deuils et des « pourquoi » de l’existence humaine est matrice de naissance et de connaissance ; nous l’appelons résurrection. Ainsi, quand l’ultime se…

Luc 18,1-8 La condition humaine et l’éthique ou la déontologie chrétiennes (ou divines) ; notes exégétiques et homilétiques

Comment prier Dieu absent ? Ou est-ce que Dieu peut lâcher Dieu ? (avec la TOB (Traduction oecuménique de la Bible) ; François Bovon ; L’évangile selon saint Luc ; Commentaire du Nouveau Testament IIIc, Labor et Fides, Genève 2001) Un enseignement aux disciples : aux fidèles qui doivent se poser la question de leur fidélité … « Vous êtes venus, pourtant,…