Soins palliatifs

« Palliatif » vient de « pallium », un vêtement romain, manteau ou couverture.

Avec les soins palliatifs nous sommes dans cette double approche-ci :

couvrir, protéger, soulager, accompagner, mais est aussi évoqué, qu’on le veuille ou non et sans connotation morale, une certaine honte, voire culpabilité qu’on veut couvrir. Ce n’est que l’artiste qui sait dévoiler sa beauté.

Pour l’approche curative de la médecine le médecin est au front, les soins le suivent (paternalisme médical) ; pour l’approche palliatif, quelque part, c’est le contraire : au premier plan sont les soins, et ce sont eux qui sont soutenus par la médecine. C’est à cela, et non pas seulement à l’échec devant lequel la médecine curative se voit confrontée en situation palliative, qu’il faut lier les hésitations et les résistances de certains médecins : c’est leur identité qui est en jeu.

La médecine curative est une médecine « active », intrusive ; la médecine palliative une médecine « passive », pâtissante et compatissante :

 

Médecine « active »ag – … agir Médecine « passive »pâtir – compatir
Positivité « pousser devant », sans obstacle « couverture abri et protection »
Négativité « pousser dans l’obstacle»,donc « in-compatible » « couverture de honte et de culpabilité »

.

What is Palliative Care?

“To cure sometimes, to help often and to comfort always” was how a 16th century physician summarised the purposes of medicine. But somehow, in the scientific pursuit of cures, the second two were neglected well into the last century. Without science there would be no development; but could science ever be applied to such nebulous concepts? The answer, we now know, is a resounding Yes. Palliative care today resembles other successful medical disciplines in being founded on a strong knowledge base; but it differs from most in approaching every person anew, as a unique emotional, social and spiritual whole. This coupling makes a special kind of science. Palliative care focuses on people whose disease no longer responds to curative treatment – how to make their remaining lives as good as possible, how to support the family. To help and to comfort always. There is much to be taught and even more to be learned. »

Cicely Saunders International

Der Begriff  Palliative Medicine wurde von dem kanadischen Arzt Balfour Mount geprägt. Die von ihm geleitete Station am Royal Victoria Hospital in Montreal trug als erste die Bezeichnung Palliative Care Service.

Wikipedia

Armin Kressmann 2009

Print Friendly, PDF & Email

Une réflexion au sujet de « Soins palliatifs »

  1. Ping : Le palliatif « LaVieLavigny

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.