Publier sur Internet et éthique personnelle

Je me permets de filtrer les commentaires faits sur mon blog. Jusqu’à présent je n’ai pas dû en retenir ; c’était simple, il n’y en avait pas beaucoup, et ceux qui sont arrivés étaient en général techniques (comme en principe mon blog veut l’être) et appropriés au sujet.

Les choses semblent changer avec mon article parlant du livre de Pierre Glardon et d’Eric Fuchs ; je vois pour la première fois arriver certains commentaires qui ne correspondent pas aux règles que je tâche de respecter personnellement quand je publie sur l’Internet.

En m’inspirant de la Tribune de Genève, qui elle-même reprend celle de la Badische Zeitung, je propose l’étiquette, comme diraient les sportifs, suivante :

  • Soyez amical, juste et tolérant ! Le ton fait la chanson, c’est le fondement d’une bonne discussion. Traitez les autres comme vous voulez être traité. …
  • Indiquez votre vrai nom et prénom. (Personnellement j’utilise sur l’Internet des pseudonymes non pas pour cacher mon identité, mais pour introduire un décentrage, un tiers, un méta … p.ex. « Charly » et « L’autre Charly » ; qui veux trouvera toujours mon identité.)
  • Partagez l’information … ! Donnez … votre expertise …
  • Si vous en utilisez, indiquez clairement vos sources
  • Aidez-moi à bien faire les choses ! Écrivez-moi  … si vous trouvez une erreur factuelle ou d’orthographe.
  • Pas d’attaques personnelles sur les autres utilisateurs ! Des propos abusifs, racistes, sexistes, vulgaires, haineux ou violents ne sont pas acceptés … La même chose s’applique à des liens vers des sites similaires sur Internet.
  • La publication de matériel protégé – par exemple, des articles complets à partir d’autres sites web – n’est pas autorisée.
  • Les contenus publicitaires ou de nature commerciale seront effacés. …
  • Les propos hors sujet ne sont pas les bienvenus.
  • Je me réserve le droit … d’écarter tout commentaire qui viole cette netiquette, les commentaires qui ne respectent pas ces règles. …

Au fond, c’est une question d’éthique personnelle (et cela fait partie de l’identité protestante et réformée, sur ce point il faut donner raison à Glardon et Fuchs) ; plusieurs sont possibles.

Quelle est la vôtre ?

Armin Kressmann 2011

Print Friendly, PDF & Email

Une réflexion au sujet de « Publier sur Internet et éthique personnelle »

  1. En tant que vieux pratiquant des blogs et des forums, je trouve qu’il faut aussi être attentif aux répétitions. Certains ont une énergie folle à dépenser pour dire à chaque fois la même chose, comme si on n’était pas capable de les comprendre.

    J’ai vu un excellent forum disparaître, parce que les modérateurs ont refusé de modérer des répétitions qui ont fatigué tout le monde. Considérer que les interlocuteurs sont capables de comprendre ce que l’on dit, c’est un principe nécessaire, non?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.