Le triangle pédagogique selon Jean Houssaye

Selon C. Chauvin, « le kit de formation », Issy-les-Moulineaux 2001 ; J. Houssaye, « Le triangle pédagogique », Bern 1992

Axe 1 Processus « Apprendre »

Logique d’apprentissage où on favorise la relation entre l’apprenant et le savoir. Les outils visent à impliquer l’apprenant sur son propre processus d’apprentissage. L’apprenant est invité à « apprendre à apprendre » et à connaître son propre fonctionnement cognitif afin de pouvoir s’autoformer.

Axe 2 Processus « Enseigner »

Le formateur passe un message et un savoir.

Axe 3 Processus « Former »

Cet axe s’appuie sur la relation entre les parties comme source d’apprentissage. C’est le niveau de communication, l’analyse du transfert/contretransfert, l’effet Pygmalion: la perception que le formateur a de l’apprenant conditionne sa capacité à apprendre. Il correspond à l’ensemble des compétences de l’animateur en terme de savoir-être.

Dans une formation, les trois axes sont nécessaires, mais ils sont utilisés en
quantité différente et à des moments différents. Plutôt que s’opposer, ils doivent se compléter, sachant que le processus « Enseigner » et le processus « Former » sont des moyens pour permettre à l’apprenant d’accéder aux processus d’apprentissage et de gérer sa formation de manière autonome (« autoformation »).

Armin Kressmann 2002

Print Friendly, PDF & Email

Une réflexion au sujet de « Le triangle pédagogique selon Jean Houssaye »

  1. Ping : le triangle pédagogique « PRO-KT

Laisser un commentaire