Dieu nous aime tel que nous sommes ?

Un collègue se demande sur Facebook :

« Dieu nous aime tel que nous sommes ?

C’est marrant, à force de répéter un peu platement que Dieu nous aime tel que nous sommes, nous en avons oublié que Dieu déteste parfois (souvent ?) ce que nous sommes.
A-t-on vu un potier jamais s’extasier devant la motte de glaise et lui glisser d’un air satisfait : « rassure-toi, je t’aime tel que tu es » ! ? »

Et voici ma réflexion :

Tels que nous sommes, tels que « créés » ou voulus par Dieu (à prendre avec prudence, mais c’est tout l’enjeu de cette affirmation, voir les « talents » ou les capabilités et les vulnérabilités, comme on dirait aujourd’hui), homme, femme, ni homme, ni femme, homme et femme, et l’un et l’autre, roux, noir, petit, grand, intelligent, « moins » intelligent, fort, « moins » fort, fragile, sourd, malvoyant ou aveugle, trisomique, avec des traits ou un profil autistique, névrotique, dépressif, psychotique… Bernois ? Vaudois ? Suisse ou Français ? … tout ce que je ne peux pas changer et avec quoi je dois vivre … et que vous devez prendre comme il est, comme je suis … même si cela ne rassure pas … M… !

Dieu nous aime tel que nous avons passé par ses mains, les mains du potier.

Armin Kressmann 2017

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire