« Les sourds ne cherchent pas tant à entendre qu’à être entendus » Jean-Charles Bichet

Suite à un article sur sourds.net : « Une question inquiétante pour l’avenir des enfants sourds implantés intégrés individuellement »

« La question est en fait encore plus profonde : celle de l’identité. Qu’elles soient traitées, appareillées, démutisées, oralisées, opérées (et j’en passe), malgré toutes les interventions qu’on a jugé bon de leur faire subir, ou bien auxquelles elles auront consenti, ou encore, qu’elles auront désirées, les personnes sourdes resteront sourdes à jamais. Ce qui me reste au travers de la gorge, c’est qu’un médecin ORL a osé affirmer qu’une fois opéré, un sourd pourra exercer le métier d’accordeur de pianos ! En qualité de théologien chrétien, je répète que les sourds ne cherchent pas tant à entendre qu’à être entendus. »(Jean-Charles Bichet)

Je reprends :

« En qualité de théologien chrétien, je répète que les sourds ne cherchent pas tant à entendre qu’à être entendus. »

Affirmation forte et redoutable qui ébranle notre vision habituelle de ce qu’est un « miracle de guérison » et toute notre compréhension de ce qu’est l’être humain « créé à l’image de Dieu. »

Et si Dieu était « sourd », au sens d’un Jean-Charles Bichet, et nous disait : « C’est une bonne chose », dans l’ordre de cette création bonne, comme Dieu le constate lui-même (Genèse 1) ?

Question posée avec toute prudence exigée … par quelqu’un qui vit avec d’autres personnes « en situation de handicap », … trisomiques, autistes, psychotiques, déficients intellectuels, dépressifs …, pas « malades », mais régulièrement en situations qui les handicapent.

Suivez aussi l’échange sur la page Facebook de Jean-Charles.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire